L’ENL Dodo Squash Open a connu son dénouement vendredi dernier à Curepipe (Dodo Club, Les Casernes) avec le sacre comme attendu du no 1 de la discipline, Xavier Koenig. Ce dernier a pris la mesure de son adversaire, Christian Bezandry en trois sets, (11-6, 11-4 et 11-5). Au-dessus du lot, Koenig est dans une forme éblouissante avant d’attaquer le tournoi du Racing Club au mois d’avril. Les autres gagnants sont Saqlain Abbas Dossa (Main Plate), Tega Sawmynaden (2e Division) et Richa Beeneereesingh (Dames).
Xavier Koenig et Christian Bezandry ne se quittent plus en Main Division, les deux adversaires s’affrontant systématiquement en finale des tournois organisés par la Mauritius Squash Rackets Association (MSRA). Autant dire que Bezandry est le seul actuellement à pouvoir ne serait-ce que tenir le rythme face à un Koenig vraiment au-dessus du lot. Le numéro 1  a encore une fois fait étalage de sa classe vendredi face au no 2 de la catégorie, un air de déjà-vu. Le finaliste malheureux est bien entré dans son match et a livré un beau duel mais n’a, à aucun moment, montré des signes qu’il pouvait faire la différence contre son opposant. Koenig évoluait vraiment un cran au-dessus, l’emportant en trois sets, 11-6, 11-4 et 11-5.
Dans le main plate, le public présent a eu droit à une joute entre Michel Dupont et Saqlain Abbas Dossa. Le premier nommé est un habitué des finales dans cette division alors que le deuxième évolue ordinairememt dans le tableau principal. C’est donc assez logiquement que Saqlain Abbas Dossa s’impose dans cette finale sur le score de 3 manches à 1 (11-9, 6-11, 11-5, 11-5). Il faut toutefois saluer l’effort de Michel Dupont qui s’est démené comme un beau diable pour essayer de recoller au score. Il a malheureusement manquer d’un peu de jus pour pouvoir inquiéter son vis-à-vis, mieux armé physiquement.
Du côté de la deuxième division, autant dire que Tega Sawmynaden continue d’afficher une régularité exemplaire, sacré cette fois-ci contre Yannick Hardy en quatre manches. Après un départ idéal de Yannick Hardy qui a, contre toute attente remporté la premiere manche, l’expérience de Sawmynaden a finalement fini par payer à ce niveau de la compétition. Ce dernier a ainsi fait la diférence dans ce match très disputé en étant au taquet lors des trois dernières manches pour l’emporter au final, 3 sets à 1 (5-11, 11-7, 11-6, 11-6). Yannick Hardy a fait toutefois un super tournoi tout comme le vainqueur de cette catégorie et il est important de souligner que les deux joueurs ont donné un tres beau spectacle aux nombreux spectateurs venu encourager les participants.