L’ISPA Mauritius Squash Open 2013 s’achève aujourd’hui au Suffren Hotel avec le match de classement Jean Christophe Harriau/Andrew Forrest (18h30) et la finale mettant aux prises Christo Potgieter à Billy Paton (19h15). Le successeur du Français Alexandre Muller sera donc connu ce soir.
Après son sacre en 2010, le Sud-Africain Christo Potgieter tentera de décrocher un deuxième titre ce soir. Toutefois, bien qu’il reste le grand favori pour le titre, il devra rester sur ses gardes puisque le Réunionnais Billy Paton ne viendra pas avec la fleur au fusil pour cette ultime rencontre.
Sur les trois matches disputés jusqu’à présent, le Sud-Africain n’a concédé aucun set. C’est déjà une indication se son niveau. De son côté, Billy Paton a bataillé dur avant d’arracher sa qualification pour la demi-finale au terme de cinq sets face à son compatriote Fabrice Moullan lors de la deuxième journée.
« Une finale n’est jamais gagnée d’avance. Mais si on se base sur la prestation des deux finalistes depuis le début de la compétition, Christo Potgieter devrait partir avec la faveur des pronostics », fait ressortir Adrien Wehrli, secrétaire général de la Mauritius Squash Rackets Association (MSRA).
En ce qui concerne les matches de classement hier, la MSRA note avec satisfaction la présence de deux Mauriciens parmi les huit meilleurs du tournoi. Les rencontres de la journée d’hier ont donné lieu à de belles empoignades, malgré la fatigue accumulée de ces jours. La rencontre pour les 15e-16e places n’a pas eu lieu puisque Nadeem Hosenbux s’est retiré en raison de blessures après la première journée.
La rencontre des 13e-14e places entre Julien Grégoire et Muhammad Khan a été plutôt aisée pour le premier nommé qui s’est imposé 3-1. La joute pour les 11-12e places entre Nicolas Mourga et Jason Forrest n’est malheureusement pas allée jusqu’au terme puisque Jason Forrest a abandonné sur blessure à une cheville au début du 4e set.
Le match pour les 9e-10e places mettant aux prises Saqlain Dossa Abbas et Charles Mamet a permis à ce dernier de justifier son invitation en prenant le meilleur au tie-break. Christian Bezandry et Fabrice Moullan se sont retrouvés à la lutte pour la rencontre des 7e-8e places. À l’arrivée, Christian décroche une belle victoire 3-1 pour terminer 7e au général.
La dernière rencontre de la soirée était très attendue entre Xavier Koenig et Pascal Lincou. Après une première manche bien négociée par Xavier Koenig, son adversaire devait remettre les pendules à l’heure en remportant facilement la deuxième manche. La suite de la rencontre a été palpitante, Xavier Koenig avait repris l’avantage lors de la troisième manche. Mais Lincou a redoublé d’efforts pour arracher les deux dernières manches et s’imposer 3-2 (5-11, 11-1, 8-11, 13-11, 11-4).