L’édition 2013 du ISPA Mauritius Squash Open a vu ses derniers coups de raquette vendredi soir au Suffren avec le sacre, comme attendu, du Sud-Africain Christo Potgieter, victorieux 3-0 en finale de Billy Paton. La troisième place est allée au Français Jean-Christophe Harriau, vainqueur à l’usure (3-2) du Namibien Andrew Forrest.
Le favori logique, Potgieter, voulait confirmer sa victoire contre Pierre Canto en 2010. Billy Paton voulait lui inscrire son nom pour la première fois sur le trophée, lui qui avait terminé 3e en 2012, battant Jean-Christophe Harriau 3-2. Le début de la rencontre allait lui permettre de mener jusqu’à 6-4 avant de voir Potgieter accélérer le jeu et marquer 7 points successifs pour l’emporter 11-6.
Le début de la seconde manche démarrait sur le rythme de la fin de la première, Potgieter se détachant 4-0 avant de lâcher un point. Paton, touché physiquement, ne pouvait plus suivre la cadence de façon continue mais résistait malgré tout. La seconde manche est remportée 11-5 par Potgieter.
La troisième manche débute bien pour Paton, qui tient le jeu jusqu’à 2-2. Il encaisse ensuite 4 points de suite avant de marquer un nouveau point. Potgieter marque 3 points de suite pour mener 9-3. Il se relâche un peu à ce moment, permettant à Paton de revenir à 9-5 puis à 10-8, sauvant par là 4 balles de tournoi. Il ne pourra rien cependant sur la cinquième. Victoire finale de Christo Potgieter 3-0.
La “petite finale” opposait Andrew Forrest de la Namibie à Jean-Christophe Harriau de la France (qui avait terminé 4e l’année dernière). La première manche a vu un cavalier seul de Forest, se détachant à 4-0 avant de perdre son unique point de la manche pour reprendre par la suite sa marche en avant et finir la manche par un 11-1 sec.
La seconde manche a été un chassé-croisé entre les deux adversaires, aucun ne réussissant à prendre une avance de plus de 2 points. À 9 partout, Forest a su serrer le jeu pour emporter la manche 11-9. La 3e manche allait-elle sourire à Forest ou permettre à Harriau de rester dans la partie ? Encore un chassé-croisé jusqu’à 9-9 pour finalement voir Harriau marquer les 2 points nécessaires pour remporter cette troisième manche.
Le scénario de la 4e manche n’allait pas changer, sauf que les joueurs sont arrivés à 10 partout. Les deux derniers points marqués par Harriau lui permettent d’emporter la manche et d’égaliser à 2-2. La cinquième et dernière manche démarrait bien pour le Namibien, qui prenait un avantage de 3 points (5-2) avant de céder 4 points de suite. Égalisation à 6 partout. À 6-7, Forest reprend la main et marque 3 points de suite pour mener 9-7. Harriau reviendra bien à 9-8 mais sera battu à la fin 11-8. Le tout en 45 minutes de spectacle apprécié par le public. Harriau n’améliore donc pas son classement de l’année dernière.