La 6e édition de l’ISPA Mauritius Squash s’annonce très relevée et ce, malgré l’absence du tenant du titre, à savoir le Sud-Africain Christo Potgieter. Quoi qu’il en soit, nombreux sont les squasheurs qui pourront prétendre à la victoire finale dans le Main Draw vendredi. Le public présent au Suffren, pourrait bien assister au sacre de l’un des joueurs locaux. Le no 1 local, Xavier Koenig, sera à surveiller, tout comme l’outsider, Christian Bezandry.
Petit retour en arrière ! L’édition 2016 du ISPA Mauritius Open de squash avait vu le nouveau sacre de Christo Potgieter, dont la supériorité n’avait jamais été mise en doute face à Aurélien Gont, tandis que Xavier Koenig s’était accroché à une place sur le podium lors de la dernière soirée disputée au Suffren. Les spectateurs venus nombreux avaient été gratifiés d’un beau jeu lors des deux rencontres, avec à chaque fois le favori comme gagnant, mais avec des scénarios totalement différents.
La finale tant attendue, n’avait quant à elle pas tenu les spectateurs trop en haleine, la domination de Christo Potgieter étant trop flagrante. Aurélien Gont avait beau tout tenté, mais Potgieter répondait toujours à ses attaques et scorait régulièrement des séries (de 1-3 à 10-3 lors de la première manche, de 1-1 à 7-1 lors de la seconde). La troisième manche n’allait pas dérogé au scénario des deux premières pour voir le favori l’emporter 3-0 et ainsi défendre victorieusement son titre. Dans le match de classement (3e place), Xavier Koenig avait dû batailler ferme pour s’offrir la victoire 3-2 aux dépens de Charles Mamet (11-4, 11-5, 11-13, 6-11, 11-3).
Cette fois, la donne sera différente. « Ce sera très ouvert et la finale s’annonce beaucoup plus équilibrée que l’an passé. Bien évidemment, les Réunionnais seront à surveiller avec Billy Paton qui est considéré comme l’un des favoris à la victoire finale. Il faudra également se méfier de son compatriote Pascal Lincou. Mais Xavier Koenig, aura certainement des arguments à faire valoir, étant un joueur de grande qualité. Il se pourrait bien qu’il y ait un, voire deux Mauriciens en finale. On ne sait jamais », a affirmé Christian Bezandry, lors d’un point de presse vendredi après-midi à The ISPA, Suffren.
Adrien Wehrli, président de la Mauritius Squash Rackets Association (MSRA) a précisé que « les joueurs seront gâtés avec notamment l’inclusion de plus de joueurs locaux contrairement aux années précédentes. Ce sera une semaine de fête. Ce n’est d’ailleurs pas le dernier tournoi de l’année. Il y en aura d’autres mais l’ISPA Mauritius Open demeure l’une des compétitions les plus suivies. » Notre interlocuteur a aussi confessé que « l’engouement est là et que la MSRA travaille d’arrache pied pour promouvoir la discipline à Maurice avec notamment deux écoles de squash dirigée par Vanessa Florens. »
Les finales sont programmées pour 19 heures, vendredi. À noter que 25 joueurs (locaux et étrangers) participeront au grand tournoi incluant les membres de l’ISPA, qui sont au nombre de 16.