Xavier Koenig et Vanessa Florens seront les deux représentants du squash mauricien en simples hommes et dames respectivement, et aussi en double mixte. Mais les deux joueurs sont conscients que leur tâche s’annonce herculéenne face au pros qui seront présents.
Si Xavier Koenig, numéro un local, fera son baptême du feu aux Jeux du Commonwealth, par contre tel n’est pas le cas pour Vanessa Florens. Cette dernière avait participé aux 18es Jeux en 2006 à Melbourne et lors desquels elle avait atteint la finale des plates après une élimination dès le tour initial.
« Le niveau est très élevé et tout se passe très vite. Il faut avoir bénéficié d’un entraînement de haut niveau et aussi être un joueur régulier dans les grandes compétitions afin de tenir le rythme de ces Jeux », fait ressortir Vanessa Florens.
Des deux Mauriciens, cette dernière reste la plus expérimentée du fait qu’elle a participé à pas mal de compétitions internationales. L’année dernière, elle avait décroché la médaille de bronze aux championnats d’Afrique en Namibie, devenant le premier élément mauricien, hommes et dames confondus, à avoir fait un podium continental.
« Il est un fait que j’ai acquis beaucoup d’expérience à travers mes participations aux compétitions internationales et surtout ma médaille de bronze africaine. Je suis encore plus motivée et déterminée. Mais il faut garder les pieds sur terre, les Jeux du Commonwealth, c’est un autre monde », poursuit-elle.
En guise de préparation, la Mauritius Squash Rackets Association (MSRA) les a envoyés à l’île de La Réunion le week-end dernier pour s’entraîner sous la férule de Pascal Lincou. Lors de leur présence à l’île soeur, les deux Mauriciens ont eu l’opportunité de faire un maximum de matches avec les Réunionnais.
« Nous devons remercier la MSRA pour ce support. Ce stage nous a été bénéfique puisqu’il nous a permis de nous mettre en confiance et aussi d’acquérir de l’expérience », fait ressortir de son coté Xavier Koenig.
Après sa participation aux championnats africains en 2013, il sera à la découverte du très haut niveau à Glasgow. Pour lui, ces Jeux seront un bon apprentissage et il tentera de faire un bon premier tour. « Je suis très excité de découvrir ces Jeux. Je suis conscient qu’il s’agit d’une autre sphère, surtout avec la présence des meilleurs joueurs du monde. Mais j’essaierai de passer ne serait-ce qu’un petit tour. Mais tout dépendra également du tirage au sort », ajoute le numéro un local.
En ce qui concerne le tournoi du double mixte, Xavier Koenig et Vanessa Florens avancent qu’ils ont une chance de passer un ou deux tours. « À ce niveau nous pensons que nous avons la possibilité de bien faire. Nous ferons notre possible pour passer plus de deux tours. Toujours est-il que tout se jouera aussi du tirage au sort », s’accordent-ils à dire.