Showkutally Soodhun, vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres, a réagi immédiatement au problème des squatters de Cité-la-Cure affectés par les récentes intempéries. Ce matin, il a confié au téléphone au Mauricien qu’il a déjà eu le rapport d’un expert scientifique qui a identifié que Cité-la-Cure est une zone à haut risque (Flood Prone area) et que si ces personnes construisent des maisons, il y a risque de mort d’homme. « Je viens de l’avant avec un plan global. Je suis pour des cités intégrées, il ne faut plus qu’il y ait des cités isolées. Ces personnes doivent vivre dans les mêmes conditions que celles des villes et des villages. »
Immédiatement après avoir pris connaissance du problème des squatters de Cité-la-Cure, Showkutally Soodhun a mis en place un comité comprenant également le Senior Chief Executive du ministère, les responsables de la Squatting Unit, le représentant de la Police des Terres et d’autres officiers. Le ministre du Logement explique qu’un lopin de terre à Port-Louis a déjà été identifié pour accueillir ces familles, et sera pourvu en eau et en électricité. Ceux qui acceptent cette proposition, après les critères établis, débourseront une somme symbolique de Rs 1 annuellement pour le terrain qui leur sera alloué à bail.
« La National Empowerment Foundation viendra en aide à ces personnes vulnérables. Je veux aussi aider ces personnes à la recherche d’un logement adéquat à devenir ensuite propriétaires du terrain qu’ils occuperont ». Showkutally Soodhun insiste qu’il faut toujours avoir une pensée spéciale pour les personnes pauvres. « J’ai déjà signé pour le renouvellement du bail de 211 lopins de terre. »
Le ministre a aussi des projets pour ceux qui refusent sa proposition. Il faudra qu’ils attendent la construction des 280 maisons par la NHDC. Ces personnes, poursuit-il, seront sur une liste prioritaire à condition qu’ils répondent à tous les critères demandés. « Je suis à l’écoute de ces personnes. Pour l’instant, j’ai une liste prioritaire, une cinquantaine de noms de famille de Cité-La-Cure qui ne peuvent rester à cet endroit. Je travaille également sur un nouveau comité de plan de logement intégré. Tous les cas seront traités dans le respect et personne ne sera oublié ». Le ministre lance un appel à tous les bénévoles qui voudront l’épauler dans sa mission. « Je salue Sam Lauthan qui nous a proposé bénévolement son aide. Les Mauriciens sont des patriotes et ensemble, on va venir en aide à toutes ces personnes qui requièrent un relogement ».
Showkutally Soodhun veut venir de l’avant avec un projet de construction de 2 000 maisons annuellement. « J’en ai parlé à Vishnu Lutchmeenaraidoo, ministre des Finances et du Développement économique qui a trouvé ce projet positif. Il fera un discours dessus. Moi, je veux être proche des gens qui sont dans le besoin. C’est immoral de rester au chaud chez soi, alors qu’il y a des familles sans toit. Il est de mon devoir de travailler pour une société meilleure ».