Le ministre du Logement Showkutally Soodhun a, dans une déclaration au Mauricien, fait comprendre que la « cut-off date » concernant la régularisation des squatters a été fixée au 1er juillet 2015. « Les squatters qui sont arrivés après cette date ne seront pas régularisés », a-t-il dit.
Le ministre affirme que, sur les 322 squatters qui ont été régularisés la semaine dernière, seuls 106 ont été régularisés sur place tandis que les autres seront installés ailleurs. Selon lui, ceux qui recevront leur lettre concernant le bail alloué par le gouvernement ont « trois mois pour bouger s’ils sont localisés ailleurs ».
Grâce à la régularisation, dit-il, « les squatters pourront obtenir l’eau et l’électricité, ainsi que des facilités de prêts ». De même, ils « pourront se rendre au NEF pour obtenir de l’assistance ». Showkutally Soodhun rappelle que l’objectif de son ministère « est d’empower ces familles » et de leur « permettre de vivre dans un environnement correct dans la dignité ».
Selon le ministre, quelque 440 familles « deviendront bientôt propriétaires de leur maison », dont 389 familles à l’Avenir, Saint-Pierre. De plus, la construction de 724 maisons par la NHDC sera « bientôt achevée».  Quelque 2 000 maisons seront construites cette année, dit-il encore. Ces dernières auront une superficie d’environ 50 m2 et comprendront deux chambres à coucher, une cuisine, un salon, une salle de bain et des toilettes. Et de rappeler qu’environ 2 500 familles sont déjà devenues propriétaires tandis que les autres dossiers « sont à l’étude ». A noter enfin que 10 600 familles habitant des maisons de l’ex-CHA sont devenues propriétaires de leur maison.