La célébration du 111e anniversaire de la naissance de sir Seewoosagur Ramgoolam à Kewal Nagar hier a été placée sous le signe de l’éducation. « Sans l’éducation, il n’y a pas de croissance », a déclaré le Premier ministre Navin Ramgoolam dans son discours de circonstance.
L’après-midi d’hier a été marqué par l’inauguration d’une Pre-primary Unit et d’un jardin d’enfants. Le Premier ministre est intervenu avant le début du spectacle culturel parce qu’il devait quitter le pays pour New York dans l’après-midi.
Retraçant les grandes lignes de la vie du « Père de la Nation », Navin Ramgoolam a rappelé que « la pauvreté n’est pas une fatalité ». « De la même manière, il n’y a aucun mal à être riche. C’est l’effort qui doit être fait », a insisté le Premier ministre.
Navin Ramgoolam a affirmé comment grâce au Protocole sucre, qui illustre pour lui « la vision à long terme de SSR », le gouvernement a été en mesure d’investir dans les infrastructures dont l’éducation. Il a souligné l’importance des universités dans un pays. Il a été montré, dit-il, que plus une population bénéficie d’une formation universitaire, plus il y a de croissance. C’est la raison pour laquelle, dit-il, son gouvernement met l’accent sur la construction des universités et a créé un ministère de l’Éducation supérieure dont le portefeuille a été confié à Rajesh Jeetah. Ce dernier a eu pour mission de créer des universités sur une base régionale afin qu’un maximum de jeunes puissent bénéficier d’une éducation supérieure. « Nous parlons de Knowledge hub. Il faut savoir de quoi on parle. Nous n’avons ni or ni diamants, c’est pourquoi nous mettons l’accent sur le développement humain. C’est l’éducation qui fait toute la différence », a-t-il lancé en critiquant « ceux ki rod met baton dan larou ». Dans la vie, a-t-il dit, il y a deux catégories de personnes, celles qui veulent construire et celles qui veulent détruire.
Plusieurs activités ont été organisées pour commémorer l’anniversaire de la naissance de SSR. Dans la matinée, le Premier ministre et les membres du Parti travailliste ont procédé à un dépôt de gerbes sur le Samadhi de SSR à Pamplemousses. Il y a eu ensuite une cérémonie de dépôt de gerbes devant la statue de SSR au Port-Louis Waterfront à laquelle ont participé plusieurs personnalités dont le leader de l’opposition Paul Bérenger.