L’un des protagonistes impliqués dans l’accident survenu à St-Julien d’Hotman jeudi, Govind Doongoor, célébrait ce vendredi son « chawthari » alors qu’un autre protagoniste, Dharmendra Reechaye, plongé dans le deuil, organisait les funérailles de son épouse, Vijaye Laxmi, tuée dans l’accident. L’accident s’est produit jeudi après-midi sur la route principale de St-Julien quand la Jaguar de Govind Doongoor, un futur marié qui se rendait à son mariage, est entré en collision avec une Mitsubishi conduite par Dharmendra Reechaye, 67 ans. Son épouse Vijaya Laxmi Reechaye, 62 ans, qui occupait le siège passager avant, a rendu l’âme en route vers l’hôpital de Flacq.
Govind Doongoor est un nouveau marié accablé. Alors que le jour de son mariage devait être le plus beau jour de sa vie, il s’est transformé en cauchemar. Il ne dort plus depuis hier. Il n’a plus le coeur à la fête. Une atmosphère maussade règne au domicile des Doongoor à l’Aventure ce vendredi 24 novembre. Les nouveaux mariés, accompagnés de leurs proches, se sont rendus au domicile de la mariée pour célébrer le « chawthari ». Quelques proches y sont restés pour les accueillir à leur retour.
« Comme vous le voyez, nous avons annulé les festivités. Ce tragique accident a bouleversé toute la famille. Le couple ne fait qu’accomplir les rituels et coutumes pour le besoin du mariage. En ce moment, Govind et son épouse se sont rendus chez les parents de cette dernière pour le chawthari. Mais Govind n’est pas dans son état normal », avance un proche.
Il relate que le jeune marié ne s’est pas remis de cet accident. Govind ne porte pas de graves blessures, selon ses proches. Il a reçu un coup mais rien de plus grave. Hier, il s’est rendu à l’hôpital après la collision des deux voitures pour un examen médical. Ensuite, il s’est rué vers les lieux du mariage pour épouser sa dulcinée. « Il est bouleversé et traumatisé. Une telle tragédie le jour de son mariage, ce n’est pas évident. Il pense sans cesse à la famille de la victime, ainsi qu’à ses amis qui sont à l’hôpital et à l’autre qui a été arrêté », poursuit-il.
Govind vit seul depuis la mort de ses parents. Sa soeur est mariée et vit séparément.
À Amaury, l’ambiance est encore plus lourde, avec des pleurs, cris et lamentations. Nombreux étaient des proches, voisins et amis venus rendre un dernier hommage à Vijaye Laxmi Reechaye, âgée de 62 ans, connue sous le nom de Behenji Reechaye.
Cette ancienne enseignante en hindi laisse derrière elle son époux, aussi enseignant et pandit, ainsi que ses deux enfants. « Le couple Reechaye était bien connu à Amaury. Ils ont exercé comme enseignants pendant de nombreuses années. Ils sont maintenant à la retraite. Les proches sont très affectés par le départ subit de Vijaye Laxmi. C’était une femme timide mais qui avait la joie de vivre », affirme un proche présent aux funérailles.
Nous avons également rencontré un ancien voisin du couple Reechaye qui les avait transportés à l’hôpital. « Je suis passé à l’endroit où l’accident a eu lieu quelques minutes après. Je suis descendu de ma voiture pour aller porter secours aux victimes. C’est là que j’ai reconnu le couple Reechaye », indique Vinay Ancharaz.
Ce dernier, issu d’Amaury, a connu les Reechaye depuis qu’il est petit. Par conséquent, il n’a pas hésité une minute à les aider. « J’ai emmené les deux personnes à l’hôpital dans ma voiture, en espérant pouvoir les sauver. En chemin vers l’hôpital, je croyais que Vijaye Reechaye était inconsciente. Par la suite, j’ai appris, dans la presse, qu’elle avait déjà rendu l’âme sur place », se désole le jeune homme.
Les funérailles de Vijaye Laxmi Reechaye ont eu lieu vers 16 heures. Le convoi mortuaire est sorti de son domicile pour se rendre au crématoire de Grand Pavé à Amaury.