Les éventuels candidats de l’alliance PTr/MMM dans la circonscription N° 8 (Moka/Quartier-Militaire), Ashock Jugnauth, Suren Dayal et Sanjeeven Permal, étaient au Mohit Hall à St-Pierre hier soir afin d’entamer leur campagne de mobilisation en vue du grand rassemblement du 12 octobre à Quatre-Bornes. Ashock Jugnauth a qualifié Pravind Jugnauth de « leader de l’opposition sous caution » et invité l’assistance à « vot pou enn 3-0 ». Rajesh Bhagwan, aussi présent, a pour sa part annoncé « la fin de carrière politique de Pravind Jugnauth après les élections ».
« Vot pou enn 3-0 dans sa sirkonskripsion la » était le principal message d’Ashok Jugnauth hier. Il s’en est pris à Pravind Jugnauth qui, dit-il, « payera pour tout ce qu’il a fait subir à la population dans cette circonscription » et a déclaré qu’il avait toujours assuré à ses partisans qu’il ferait partie de l’alliance PTr/MMM. Ashock Jugnauth soutient que Pravind Jugnauth n’a pas l’étoffe d’un Premier ministre et que la circonscription de Moka/Quartier-Militaire ne comptait que des partisans du MMM, du PTr et de son propre parti, l’Union Nationale, alors que le leader du MSM « na pena so plas dan sa sirkonskripsion la ». Selon lui, les villages qu’il a parcourus ne comptaient que des partisans de l’alliance PTr/MMM alors que ceux du MSM « se comptent sur les doigts de la main ».
Le leader de l’Union nationale a avancé que le come-back de sir Anerood Jugnauth dans la politique active était « pou tir Pravind dan beze dan lakel linn rantre ». « Pa perdi letan ar Pravind, pa al fer erer, ena trwa kandida serie pou lalians PTr/MMM. Mo pou dibout kosion pou sa de kandida la e nou lekip pou travay ansam dan lintere sirkonskripsion e sa pei la ». Il soutient que sir Anerood Jugnauth n’a confiance ni en Xavier-Luc Duval, ni en Pravind Jugnauth pour assumer le poste de ministre des Finances, d’où le choix de Vishnu Lutchmeenaraidoo. Par ailleurs, Ashock Jugnauth a déploré la manière dont Pravind Jugnauth « use de supercheries pour repousser son procès dans l’affaire MedPoint avant la tenue des élections ». Il a évoqué son intention de tout faire pour que l’alliance soit un succès et déclaré qu’un 60-0 serait souhaitable « pou ki PTr/MMM pran sarz sa pei la ».
Le secrétaire général du MMM, Rajesh Bhagwan, s’est pour sa part dit assuré d’une victoire de l’alliance dans cette circonscription et a salué le nombre de jeunes présents. Il a félicité le plus jeune candidat de cette circonscription, Sanjeeven Permal, lui assurant qu’il serait député après les élections. Rajesh Bhagwan n’a pas manqué de déplorer les agissements de Pravind Jugnauth qui « a trahi le MMM et le PTr » et lui a promis « un retour de manivelle ».