La Criminal Investigation Division (CID) de Moka a interpellé Naser Latulippe, un tailleur de 41 ans, soupçonné d’être impliqué dans le cambriolage d’un magasin d’électroménager à St-Pierre, lors duquel un coffre-fort contenant de l’argent a été emporté.
Soumis à un interrogatoire serré dimanche, Naser Latulippe, un habitant de Circonstance, a nié toute implication dans le vol d’un coffre-fort d’un magasin à St-Pierre. Le tailleur de pierre de 41 ans a été arrêté par la police dimanche sur la base de certains renseignements. Il était attendu au tribunal de Moka aujourd’hui, sous une accusation provisoire de vol avec effraction.
C’est dans la nuit de samedi à dimanche que s’est déroulé le cambriolage dans un magasin situé sur la route Royale à St-Pierre. Le commerce abrite également un bureau de CIM Finance. C’est justement une credit clerk de cette compagnie qui a porté plainte à la police de St-Pierre, soutenant que le coffre de CIM Finance, contenant Rs 229 150, avait disparu.
Les éléments du Scene of Crime Office (Soco) ont examiné l’intérieur du magasin pour des prélèvements d’empreintes. La CID soupçonne que les malfrats ont eu accès au bâtiment en empruntant une impasse donnant sur l’arrière du commerce. Ils ont grimpé sur le mur en utilisant des blocs. Les voleurs ont ensuite scié les barreaux d’une fenêtre pour avoir accès à l’intérieur de l’infrastructure.
Les hommes de l’inspecteur Cowlessur ont visionné les enregistrements des caméras de surveillance du bâtiment. Les images montrent la présence de deux individus suspects aux abords du commerce, samedi soir, mais celles-ci sont floues. La police compte avoir recours aux caméras de surveillance des alentours pour tenter de faire la lumière sur cette affaire.
Par ailleurs, une enquête a été lancée sur le vol d’argent dans trois autres coffres d’un commerce à Trianon. Selon le directeur financier, âgé de 25 ans, le vol s’est déroulé dans la nuit de samedi à dimanche. Une somme de Rs 126 000, répartie dans les trois coffres, a été emportée. Dans le sillage de son enquête, la Criminal Investigation Division (CID) de Rose-Hill a interrogé le gardien, qui avance n’avoir rien remarqué de suspect samedi soir. Il n’a pas été inquiété à ce stade de l’affaire.
CITÉ BARKLY : Arrestations pour règlement de comptes sur fond de drogue