Les lanceurs seront les premiers cette année à se rendre à l’étranger pour se perfectionner. En effet, quatre d’entre eux, en l’occurrence Elvino Pierre-Louis, Mélissa Arlanda, Christopher Sophie et Julian Sévère (jr), passeront dix jours à Bloemfontein en Afrique du Sud en compagnie de l’entraîneur national de la spécialité, Joël Sévère, a-t-on indiqué.
La demande faite en ce sens par l’Association mauricienne d’athlétisme (AMA) à son homologue en Afrique du Sud a été agréée tout récemment, le temps que les contraintes liées à l’hébergement des athlètes mauriciens soient résolues. Ce stage est financé à la fois par le Trust Fund for Excellence in Sports et l’AMA. La petite délégation s’envolera le 20 février et sera de retour le 3 mars.
Profitant de leurs bonnes dispositions du moment, les lanceurs mauriciens participeront durant leur séjour à deux compétitions, l’une étant prévue le 23 février et l’autre le 2 mars au centre de lancers de la fédération sud-africaine à Bloemfontein.
On se souvient que lors d’un festival de lancers tenu le 22 décembre dernier à Réduit, Mélissa Arlanda s’était surpassée au marteau pour porter sa marque nationale cadettes de 49,92 m à 50,58 m. Christopher Sophie s’était signalé au disque en réalisant 45,10 m, alors qu’au javelot Julian Sévère avait été crédité de 54,24 m.
Lors de leur rentrée effectuée deux semaines plus tôt, soit début décembre, Julian Sévère lança sa saison avec 51,59 m, tandis qu’Elvino Pierre-Louis avait atteint 45,85 m au disque. Mais les performances ont connu une hausse considérable fin janvier lors d’un nouveau festival de lancers quand Elvino Pierre-Louis passa à 50,70 m et Christopher Sophie à 48,86 m au disque. De son côté, Julian Sévère atteignit 55,76 m au javelot.
Depuis décembre, les lanceurs ont enchaîné trois compétitions, la deuxième étant survenue juste après un stage de préparation d’une dizaine de jours tenu à Rodrigues. Ils auront donc l’occasion de maintenir leur belle lancée en Afrique du Sud, si tout se passe comme prévu.