La présélection mauricienne de basket-ball a connu une première étape de formation sous haute intensité à Tours. Pendant sept jours, les 12 Mauriciens se sont entraînés au même rythme que l’équipe de cette localité de France. Pour leur premier match amical face à cette académie, comme attendu, ils ont été secoués en raison du niveau affiché par les Français. Dépassés par les événements au Palais des Sports d’Orléans, les stagiaires n’auront tenu longtemps. « Après un premier quart-temps de bonne facture (19-17) et donc moins deux, l’équipe craque et ne manque que trois petits points lors du deuxième quart-temps. Une deuxième mi-temps compliquée et malgré quelques bonnes réactions— bien trop rares — les joueurs ont forcé sur le jeu individuel et oublié complètement leur collectif. Fin du match 93 à 38 », explique l’entraîneur français Christophe Saubestre sur sa page Facebook.
Une entrée de plein fouet dans le stage de préparation pour l’Afrobasket U16, qui se tiendra à Maurice du 13 au 22 juillet, au gymnase de Phoenix. Selon le président de la Fédération mauricienne de basket-ball, « nos jeunes ont vécu le premier jour comme un choc. Ils ont pu constater et prendre conscience du fossé qui les sépare des autres jeunes de leur âge. C’est vraiment énorme », constate-t-il également. Mais ensuite, de match en match, sous les consignes du Directeur technique national (DTN) de Maurice, Jean-Paul Rebatet, les Mauriciens ont commencé à développer leurs automatismes, voire une cohésion dans le groupe. Selon Hedley Han, le jeune Suisse David Crudo, né d’une mère mauricienne et d’un père italien, en est aussi pour beaucoup.
« Nous avons quitté Orléans sans la moindre victoire certes, mais la progression est escomptée. À chaque rencontre les Mauriciens parvenaient à réduire l’écart et donner du fil à retordre à leurs adversaires. D’ailleurs, nous avons perdu le dernier par deux petits points. Et puis il y a David Crudo, qui s’est très bien intégré dans le groupe. Son talent n’est pas passé inaperçu malgré sa petite taille (1,55m) compensée par sa vision de jeu, sa technique et sa capacité à dribbler. Il a impressionné ses co-équipiers aussi bien que les Français », dit Hedley Han. Depuis hier, la délégation mauricienne se trouve à Tours pour la deuxième et dernière étape de leur stage. Ils y resteront jusqu’à mercredi prochain.
Trois Mauriciens repérés pour la sélection senior
Par ailleurs, Hedley Han, Jean-Paul Rebatet et Christophe Saubestre en ont aussi profité pour aller voir jouer les Franco-Mauriciens, qui évoluent dans les différents championnats en France. D’Orléans, ils se sont rendus notamment à Denain, au nord de la France. « On a fait un long trajet de près de 500 km aller et retour en voiture pour aller rencontrer ces basketteurs d’origine mauricienne. Et on n’a pas été déçu. On a repéré trois joueurs intéressants. Deux évoluent en Pro B et un en National 1. Ils sont âgés de 21 à 23 ans et je peux dire qu’ils savent jouer au basket. Ils ont un très bon niveau. Après tout, ils évoluent dans le circuit professionnel. On les a parlé et ils nous ont dit qu’ils sont d’accord pour intégrer l’équipe nationale », nous informe le président de la FMBB.