Le stage de lutte supervisé par le Français Frédéric Rubio, expert de la Fédération internationale des luttes associées (FILA), ne semble pas s’être déroulé dans les meilleures conditions. Surtout pour les représentants de Rodrigues dont l’attitude négative devrait être dénoncée lors d’un rapport soumis par Rubio aux dirigeants de la Fédération mauricienne de lutte amateur (FMLA). Ces derniers devraient se réunir pour prendre toute action appropriée.
Au cours de ce stage qui a duré du 3 avril à jeudi dernier, il nous revient que Joyce Milazar, Ricaud Ravinah, Ramso Ravinah et Virginette Emilien n’y ont pas participé pleinement. D’ailleurs, ils n’étaient pas en action lors des test-matches et à la compétition de beach wrestling qui avait clos le stage. « Nous n’arrivons pas à comprendre ce comportement négatif. Il y a définitivement anguille sous roche. Nous attendons d’être en présence du rapport de Frédéric Rubio pour décider de la marche à suivre », explique Richard Papie, président de la FMLA.
Ce dernier se dit d’autant plus consterné par cette attitude du fait que Joyce Milazar se retrouve parmi les deux sélectionnés pour les Jeux de la Francophonie prévus à Nice (France) en septembre. L’autre étant Michael Guillaume, actuellement en stage au Sénégal et qui devrait participer aux championnats d’Afrique au Tchad au début du mois prochain. Richard Papie fait également mention des démarches effectuées auprès du ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, afin que ces quatre lutteurs puissent être présents à Maurice le lendemain du coup d’envoi du stage.
Au bout du compte, de par leur comportement, ces quatre lutteurs n’ont pas reçu leurs certificats à l’issue de ce stage. On peut bien se demander si cette attitude n’est pas liée à l’éviction du Rodriguais Alec Albert en tant qu’entraîneur national au profit d’Antonio Deux Novembre. Depuis cette éviction, un certain froid semble s’être installé entre la FMLA et le comité régional de Rodrigues.
Par ailleurs, Frédéric Rubio, qui a mis le cap sur le Tchad pour diriger un stage de la Confejes, sera de retour à Maurice en août. Sa venue coïncidera avec la tenue d’un stage de Brevet d’État de Cadres Sportifs de niveau 1.