Sridhar Nagarajan se retire en tant que Chief Executive Officer (CEO) de la Standard Chartered Bank (Mauritius) Limited pour prendre de l’emploi, indiquent les milieux concernés, dans une autre institution locale. Son successeur à la filiale mauricienne de la SCB sera Mathieu Mandeng, qui occupe actuellement les fonctions de CEO de la Standard Chartered Bank Cameroon SA.
Le départ de Sridhar Nagarajan est prévu pour le 15 septembre prochain après une carrière remarquée de 15 ans à la Standard Chartered où il a occupé diverses fonctions avant de se voir confier le poste de CEO à Maurice en décembre 2008. Personnalité très en vue du monde bancaire local, Sridhar Nagarajan a joué un rôle déterminant dans la transformation stratégique de la SCB à Maurice, plaçant cette dernière parmi les plus grandes banques en termes d’actifs et de profits. Il a aussi participé activement à plusieurs missions promotionnelles du secteur du Global Business à l’étranger et apporté son concours à l’organisation de différentes conférences en vue d’attirer des investissements étrangers à Maurice ou pour promouvoir Maurice en tant que plateforme financière tournée vers le continent africain.
Dans une déclaration au Mauricien, Sridhar Nagarajan évoque, en ces termes, son départ de la SCB : « Working for Standard Chartered has been a fantastic journey during the past 15 years. Leading the Mauritius franchise has been a privilege and a great opportunity for me. The bank has grown, transformed and today, stands strongly as one of the largest and most profitable banks in Mauritius. But it is not only about the numbers. I am today proud of my team who has the depth of talent to take the bank to its next level of development. I thank them for their dedication and commitment during those years. I am confident that the bank’s future will continue to be bright. And I trust my successor will continue to drive Standard Chartered’s agenda and engagement within the economy and community with passion. »
Dans les milieux de la SCB (Mauritius) Limited, on fait ressortir que le départ de Sridhar Nagarajan n’a rien à faire avec l’exercice de réorganisation du groupe au niveau international. C’est une coïncidence, précise-t-on, que son retrait arrive à un moment où des changements sont annoncés ailleurs, comme à Singapour récemment.
Richard Etemesi, Regional CEO pour l’Afrique australe de la Standard Chartered, a commenté en ces termes le retrait de Sridhar Nagarajan : « On behalf of Standard Chartered, I would like to express our gratitude for the leadership and contribution that Sridhar has provided at the bank. Sridhar has been instrumental in progressing our strategic priorities and supporting broader efforts to position Mauritius as both an international financial centre and a key gateway to access Africa. We wish him well in his future endeavors. »
Mathieu Mandeng a occupé de hautes fonctions dans le secteur bancaire et l’industrie métallurgique avant de prendre le poste de CEO de Standard Chartered Bank Cameroon SA en juillet 2007. Il a été au service de Citibank Cameroon en tant que Country Head of Global Relationships and Financial Institutions et de l’industrie métallurgique en France pendant dix ans. Il détient un MSC in Finance and Management Control de l’Université d’Orléans, France, un MBA in Enterprise Management de l’Université de Bordeaux.
En attendant l’arrivée de Mathieu Mandeng, c’est Danny Balluck, le Chief Financial Officer, qui agit comme CEO par intérim de la SCB (Mauritius) Limited. Lancée en 2002, celle-ci est une filiale à 100 % de Standard Chartered PLC. Elle fait partie du réseau d’un groupe bancaire avec une présence marquante en Asie, en Afrique et au Moyen Orient. La Standard Chartered Bank couvre 38 marchés du continent africain dont 16 avec une présence physique. Le groupe estime qu’elle est dans une position idéale pour faciliter les échanges commerciaux et les investissements intra-africains ainsi qu’entre l’Afrique et le reste du monde. Il compte plus de 90 000 employés à travers le monde.