L’acteur indien Kamal Haasan a quitté le pays hier après un séjour qu’il devrait renouveler très prochainement. En effet, il sera de nouveau à Maurice bientôt pour le tournage de deux films sur deux sites qu’il a déjà identifiés. Lors de sa visite, celui qui est aussi scénariste, réalisateur, producteur et chorégraphe a également pu établir des contacts dans le cadre d’un « important projet dans le domaine cinématographique à Maurice » qu’il nourrit depuis quelque temps déjà. Dans une déclaration au Mauricien, l’acteur confirme son intention : « I’d like to set up a Skills Development Centre in Mauritius. »
Le pays pourrait bénéficier de l’expertise indienne en matière de cinématographie. Kamal Haasan souhaiterait en effet mettre sur pied un Skills Development Centre dans le domaine du « Media and Comedian Entertainment ». Il est encouragé en ce sens par le président de la Global Rainbow Foundation, le Pr Armoogum Parsuramen. « En 1989, Kamal Haasan était venu à Maurice sur mon invitation en tant que ministre de l’Éducation dans le cadre de la World Tamils Conference et, depuis, j’ai des contacts réguliers avec lui. Il a toujours souhaité réaliser un tel projet à Maurice. C’est très intéressant, car l’acteur conférera une dimension internationale à ce projet. » Selon lui, Maurice aurait tout à y gagner au vu de l’expérience de l’acteur bollywoodien, qui est déjà président du Media and Entertainment Skills Council mis en place par le gouvernement indien.
Ce projet est en outre susceptible de générer des emplois à Maurice. « Cela pourrait générer de l’emploi pour 70 à 80 personnes. Pas seulement des acteurs, mais on aura besoin tant bien de charpentiers que de cuisiniers pour les acteurs, de production managers, de cameramen… Ils seront formés à ces métiers », indique Kamal Haasan. Autant de professionnels qui trouveraient de l’emploi lors de réalisations de films indiens à Maurice. « Des milliers de films sont tournés par des Indiens », souligne-t-il. Et de préciser que son intention n’est pas de créer un « full fledged Masters degree », mais de développer des talents. « It’s an ambitious and achievable goal. We hope to realise it as soon as possible. I’ve been here 25 years back and since then I’ve been thinking constantly of Mauritius ». Pourquoi Maurice d’ailleurs ? « Firstly, it’s beautiful ! Secondly, there’s a tendency to be kind and, thirdly, it’s a friendly place to shoot. »
Outre le cinéma, Kamal Haasan s’engage aussi dans le social. « Il a engagé 500 000 de ses fans comme volontaires. Ceux-ci font du social et s’occupent d’enfants vivant avec le VIH/sida. Kamal Haasan a répondu positivement à la proposition de la Global Rainbow Foundation pour une collaboration étroite dans le social », déclare Armoogum Parsuramen.