Des employés de l’IT Department de la State Bank of Mauritius cachent difficilement leurs craintes devant la nouvelle gestion de leur département. Ils soutiennent qu’avec la décision de la banque de changer la formule de gestion et de contrôle de ce département, ils disent craindre pour leur avenir vu que pas moins de 80 postes sont opérés jusqu’ici. Mais du côté de la direction, l’on se veut rassurante et avance que toute appréhension est démesurée.