Me Patrice de Spéville et René Leclézio arrivant à l’ICAC hier

Le directeur démissionnaire: « By denying Mr Sobrinho the authorisation to purchase the 34 villas (plus de Rs 1 milliard) we would have sent a clear message to the world that we actually practise what we preach » L’ICAC oriente son enquête sur des éventuelles « pressions externes » visant à favoriser le multimilliardaire portugais…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In