Le crash de la Malaysian Airlines MH 370 en mer de Chine, dans la nuit de vendredi à samedi, avec 227 passagers et douze membres d’équipage à bord, assurant la liaison entre Kuala Lumpur et Beijing, pourrait avoir des répercussions sur le déroulement de la Fête nationale du 12 mars à Maurice. Et pour cause, le Chief Guest de ces célébrations solennelles n’est autre que le Premier ministre de la Malaisie, Najib Tun Abdul Razak, annoncé à la tête d’une délégation de 75 membres. A hier après-midi, des interrogations étaient toujours de mise quant au déplacement à Maurice du chef du gouvernement de la Malaisie, compte tenu des circonstances dramatiques de cet accident d’avion des plus meurtriers de l’histoire des Malaysian Airlines. Les autorités mauriciennes sont suspendues à la décision des autorités de Malaisie, préoccupées par l’organisation de la Search and Rescue Operation sur le présumé Crash Site avec la participation de tous les pays de la région, y compris la République populaire de Chine, le Vietnam ou encore les Philippines. Toutefois, la dernière étape des répétitions, soit celle consacrée à la cérémonie protocolaire à l’arrivée du Chief Guest, s’est déroulée au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport, hier après-midi.
Jusqu’à hier en début de soirée, très peu de renseignements sont parvenus de Kuala Lumpur quant aux intentions du Premier ministre de la Malaisie par rapport à l’invitation pour la Fête nationale du 12 mars. Pour sa part, Najib Tun Abdul Razak a animé à l’aéroport international de Kuala Lumpur un point de presse pour faire état des opérations de recherches en cours en vue de retrouver les traces des premiers débris du Boeing 777-200, qui s’est abîmé en mer. Il a fait état de ses contacts avec les chefs de gouvernement des pays de la région, dont le Premier ministre chinois, Li Keqiang, en vue d’élargir le champ des opérations de recherches, qui ont repris depuis ce matin.
Le Premier ministre de la Malaisie a fait comprendre que «to give more impart to the operation, we feel that the cooperation from other countries is needed». Il a confirmé le déploiement de toutes les autorités de Malaisie, soit la Royal Malaysian Army, la Royal Malaysian Navy et la Malaysian Maritime Agency, avec quinze avions  et neuf bâtiments de la marine  en vue de retrouver l’appareil des Malaysian Airlines, qui a disparu des écrans-radars des contrôleurs de la région presque deux heures après le décollage de l’aéroport de Kuala Lumpur.
 
Période extrêmement douloureuse
Dans la soirée d’hier, le gouvernement devait être en présence des dernières informations officielles en provenance de Kuala Lumpur quant à la visite d’Etat que pourrait effectuer Najib Tun Abdul Razak à partir du 11 au 13 mars. En effet, un représentant diplomatique de haut niveau de la Malaisie était attendu au pays hier soir, de même que l’ambassadeur mauricien dans ce pays. Avec ces dernières consultations officielles, Port-Louis et Kuala Lumpur devraient faire une annonce formelle en cours de journée au plus tôt, mettant fin au suspense.
Aucune des sources approchées par Week-End n’a voulu s’aventurer pour évoquer tout scénario possible quant à la présence du Chief Guest pour les célébrations de la Fête Nationale. « La Malaisie passe par une période extrêmement douloureuse avec cet accident d’avion catastrophique. Nous comprenons parfaitement bien la position du Premier ministre de la Malaisie, qui a d’autres priorités pour l’instant. Nous sommes de tout coeur aux côtés du peuple malais dans cette dure épreuve. Mais pour ce qui est de ce qu’il adviendra de la visite officielle, c’est un dossier extrêmement délicat à être traité à d’autres niveaux », indiquent des sources officielles voulant garder l’anonymat dans la conjoncture. D’autres sources avancent qu’il faudra s’attendre à un Low Key Event sur le plan protocolaire même si la dimension populaire, dont la cérémonie officielle et le spectacle son et lumière au stade Anjalay, mercredi soir, restera de mise.
En l’absence de toute contre-indication, les répétitions en vue de cette State Visit se poursuivent. Hier après-midi, l’ultime répétition, soit la cérémonie d’accueil, s’est déroulée au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport. Selon le programme officiel établi, le Premier ministre de la Malaisie, accompagné de son épouse, Datin Sri Rosmah Mansor, sera accueilli par le Premier ministre, Navin Ramgoolam, avec les honneurs dus à son rang, soit tapis rouge et garde d’honneur de la Special Mobile Force.
Toutefois, en cas de changement de programme pour force majeure et le Chief Guest ne faisant pas de déplacement, des changements devront intervenir dans le programme de visite alors que le State Banquet offert par le chef du gouvernement au Swami Vivekananda International Convention Centre de Pailles, mardi soir, devra être maintenu.
La confirmation du tête-à-tête Najib Razak/Navin Ramgoolam dans la matinée du 12 mars à la Clarisse House devra attendre. Au cours de cette rencontre, les deux chefs de gouvernement devraient passer en revue l’état des relations bilatérales et évoquer de nouvelles avenues de coopérations dans les domaines de l’éducation, du tourisme et de l’aviation civile, entre autres.
Le traditionnel déjeuner du 12 mars offert par le président de la République à la State House en l’honneur du Chief Guest est également au programme de la visite. D’habitude, lors de ce même événement, la plus haute distinction de la République, soit le Grand Commander of the Star and Key of the Indian Ocean, est également octroyée à l’invité de marque par le président Kailash Purryag. Vu les invités de marque à ce déjeuner, le comité d’organisation en consultation avec la State House pourrait maintenir le déjeuner officiel au programme en cas d’annulation éventuelle de la visite officielle comme ce sera le cas pour le State Banquet.
Dans le même souffle, le Business Forum, qui devra être co-présidé par le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, et le ministre du Commerce international et de l’Industrie de la Malaisie, Dato sri Mustapha Mohammed, pourrait être une victime collatérale de tout changement de programme majeur. Les visites de courtoisie du chef juge, Khesoe Parsad Matadeen, et du Speaker de l’Assemblée, Razack Peeroo, tomberont automatiquement si Najib Razak décide d’annuler sa visite officielle à Maurice.
Par contre, le comité organisateur des célébrations pour la Fête nationale mise sur l’engouement populaire pour la manifestation du 12 mars au stade Anjalay avec pour thème « Maurice, pays de la Lumière » à partir de 19 h 30. Une quinzaine de personnages défileront sur l’estrade installée au milieu du stade sur une musique exécutée par le pianiste Dean Nookadu avec également la participation d’une cinquantaine de danseurs de SR Dance et Omada.
« Ce sera l’occasion de projeter une image moderne, avec un regard tourné vers cette culture mauricienne en émergence, les technologies de lumière et de pyrotechnie qui éclateront dans le ciel mauricien », a déclaré le ministre Mukeshwar Choonee lors de la présentation des grandes lignes du spectacle, qui sera assuré par Move For Art de Guillaume Jauffret, Astrid Dalais et Jérôme Couchant.
Quelque 200 enfants du NICE participeront au spectacle alors que l’animation sera également interactive avec les spectateurs présents au stade. Les organisateurs ont pris des dispositions pour accueillir quelque 24 000 spectateurs dans l’enceinte du stade Anjalay avec une distribution de bracelets LED pour les besoins du spectacle et également 30 000 autres pourront suivre le spectacle sur des écrans géants à l’extérieur.
En tout cas, un  spectacle du jamais vu à Maurice, ne cessent de clamer les représentants du Move For Art en attendant la soirée populaire du 12 mars au stade Anjalay après la traditionnelle cérémonie du lever du quadricolore.