Photo illustration

La police de Pailles a mis la main sur deux malfrats armés, qui se sont introduits dans l’enceinte de la station du Central Electricity Board (CEB) à Saint-Louis pour voler des câbles en cuivre.

L’alerte a été donnée par les gardiens dimanche matin vers 3 h 30. Une équipe menée par le sergent Aullyar avait appris que les deux intrus avaient escaladé le mur en coupant les fi ls de fer barbelé. Les policiers ont inspecté les lieux où ils ont découvert le récidiviste Ahmad Maiharaub âgé de 38 ans.

Cet habitant de Camp Chapelon manipulait des rouleaux des câbles électriques et il avait sur lui un sac à dos contenant une scie, cinq tournevis, un coupe-fi l métallique, des clés à oeil, des clés à molette, un ciseau, un marteau et un poignard. Pris en fl agrant délit, le trentenaire a lancé : « Missier pardonne moi, mo ek enn camard ki appel Casimir. Finn vin trace enn la vie pou coquin en ti peu di fil cuivre ». La police a cherché son complice, mais sans succès. Le récidiviste a été conduit au poste de police de Pailles avec ses outils. Il portait des traces de blessure aux genoux et aux mains.

Cependant, il a décliné toute assistance médicale en soutenant : « Mo pas pou ale lopital. Monn paye mo peché pou vin coquin dan CEB et mo finn gagne sa ban dimal la kan mon saute miraille CEB ». L’enquête se poursuit sous la supervision de l’ASP Oomeer.