Se basant sur l’évolution de nos échanges commerciaux pour le premier semestre 2012 et tenant en compte les tendances passées et des informations obtenues à titre indicatif de diverses sources, Statistics Mauritius estime que le déficit de notre commerce extérieur pour cette année s’élèverait à Rs 81 milliards, soit des importations de Rs 163 milliards contre des exportations de Rs 82 milliards.
Le déficit pour les premiers six mois de 2012 a atteint Rs 38,9 milliards, en hausse de 17,9 % par rapport au niveau du semestre correspondant de 2011, annonce Statistics Mauritius dans un document rendu public hier. Les échanges commerciaux du deuxième trimestre 2012 ont totalisé Rs 60,5 milliards, soit 13,9 % de plus que pour le trimestre correspondant de l’année dernière. Sur la période avril-juin 2012, les exportations totales se sont élevées à Rs 20,2 milliards, soit environ 50 % de la valeur des importations (Rs 40,3 milliards) pour la même période. Le déficit se situe à Rs 20,1 milliards, soit une progression de 23,5 % par rapport à celui du deuxième trimestre de 2011. Pour les six premiers mois de l’année, indique Statistics Mauritius, les exportations totales se sont chiffrées à Rs 38,4 milliards, ce qui constitue une hausse de 6,2 % comparativement au niveau du semestre correspondant de 2011.
On observe que les exportations de produits alimentaires ont crû de 13,9 % pour passer à Rs 11 milliards. Statistics Mauritius souligne que les exportations de produits de la mer ont augmenté de 38,4 % alors que celles du sucre ont chuté de 17,5 %. S’agissant des produits d’habillement, les données officielles font voir une réduction des exportations de l’ordre de 8,2 %. Un repli des exportations de fils/tissus, de pierres précieuses a également été enregistré mais il y a eu, par ailleurs, une progression des réexportations de machines/équipements de transport au cours du premier semestre 2012. En ce qui concerne les entreprises orientées vers l’exportation, Statistics Mauritius rapporte que leurs recettes semestrielles ont augmenté de seulement 0,7 % pour s’élever à Rs 22,5 milliards.
Le Royaume Uni, la France et l’Italie, qui comptent parmi nos principaux marchés en Europe, ont importé moins de produits locaux pendant le premier semestre. Nos exportations vers ces pays ont diminué de 7 %, 8,1 % et 11,6 % respectivement, indique Statistics Mauritius. En revanche, l’Afrique du Sud (+35,1 %), Madagascar (+3,5 %) et l’Espagne (+2,7 %) ont accru leurs importations de Maurice.
Pour ce qui est des importations semestrielles, la valeur s’est située à Rs 77,3 millions, en hausse de 11,8 %. Maurice a acheté beaucoup plus de produits alimentaires (+11,3 % à Rs 13,6 milliards). Ce sont principalement les importations de blé, de produits de la mer, de produits laitiers et de viande qui ont augmenté. Les importations de produits pétroliers ont également pris l’ascenseur (+9,4 % à Rs 18,1 milliards) alors que celles de machines/équipements de transport ont fait un grand bond (+45,1 % à Rs 16,8 milliards).
Les plus gros fournisseurs de Maurice ont été, dans l’ordre : l’Inde (24,5 % du total), la Chine (15 %), la France (8 %) et l’Afrique du Sud (6,3 %). « The high share of India in our import bill is explained by the fact that India is our main supplier of petroleum products », précise Statistics Mauritius.