Le bureau des statistiques a rendu publique un rapport sur le partage démographique des genres pour l’année 2011. Selon le document, l’on compterait ainsi 18 600 Mauriciennes de plus que d’hommes dans le pays. La proportion de filles accédant au cycle secondaire serait par ailleurs de 84%, contre 79% chez les garçons.
Le bureau des statistiques fait également ressortir que les femmes sont plus nombreuses à occuper des postes à responsabilité dans la fonction publique (37%, contre 23% en 2001). L’étude fait aussi mention de la violence domestique, qui touche également les hommes. L’on compte ainsi 1 cas sur 9 rapportés en 2011, contre 1 sur 34 en 2000.
Hommes et femmes ne sont également pas sur le même pied d’égalité en ce qui concerne les maladies non transmissibles. Les Mauriciennes sont en effet plus nombreuses que les hommes à souffrir de diabète, de troubles cardiovasculaires et de cancer, en l’occurrence 54% contre 46%.
Sur le marché du travail, si les femmes sont mieux formées que les hommes, le genre féminin représente cependant 54% du taux de chômage. En 2011, Maurice était classée 63e au Gender Inequality Index des Nations unies, sur un total de 146 pays.