Le taux de criminalité à Maurice a enregistré une baisse de près de trois points en 2012 par rapport à celui de 2011, selon les chiffres publiés ce matin par Statistics Mauritius, qui se basent sur les délits rapportés à la police. Ces chiffres excluent toutefois les contraventions.
Statistics Mauritius a observé que le taux général de criminalité a baissé graduellement entre 2008 et 2012. Cette baisse est attribuée surtout à la diminution du nombre de vols rapportés. Le nombre de délits enregistré, contraventions exclues, est passé de 44 818 en 2011 à 40 901 en 2012. Le nombre de vols est passé de 11 759 à 10 106, soit une baisse de 14 %.
Si le nombre de cas rapportés concernant les délits informatiques, la drogue, les délits sexuels, le nombre de vols avec violence a baissé, le nombre de délits concernant les homicides et le trafic routier est en hausse. Le nombre de contraventions a augmenté de 9 %, passant de 195 960 à 213 686. La valeur marchande des drogues saisies en 2012 est estimée à Rs 300 M.
Le bureau des statistiques observe que la majorité des victimes des délits sexuels sont des femmes (86 %). Parmi les victimes on note un pourcentage élevé d’étudiants âgés de moins de 16 ans (52 %).
Entre 2011 et 2012, le nombre de personnes arrêtées à la suite des enquêtes criminelles a augmenté de 3 % pour atteindre 18 883. Le nombre de personnes poursuivies a baissé de 12 %.
77 % des personnes condamnées à la prison sont des “habitual criminals” et ont été condamnées plus d’une fois. 43 % de prisonniers ont été admis en prison pour n’avoir pas été en mesure de payer les amendes de Rs 25 000 ou moins et ont été incarcérés pendant moins d’un mois.
Un détenu a coûté une moyenne de Rs 500 par jour en 2012.