De nombreux Mauriciens ont acheté depuis vendredi les deux types de riz basmati, Amira et Pusa, importés par la State Trading Corporation (STC). Vendus respectivement à Rs 265 et Rs 230 le sachet de 5 kilos, par la STC au rez-de-chaussée du bâtiment Fong Sing depuis 9 h, ce prix de lancement attire la foule. Selon les derniers chiffres disponibles à la STC, 4,6 tonnes de riz Amira et 1,3 tonne de riz Pusa ont été écoulés à ce matin.
À la STC, c’est la satisfaction. « Les riz Basmati, importé par la STC attirent. C’est bon signe. » En effet, depuis vendredi, les Mauriciens sont nombreux à faire la queue en vue d’acheter ce nouveau type de riz Basmati, disponible à la STC à prix réduit. « Normalement » c’est le prix réservé aux distributeurs. « Le citoyen mauricien en ressort gagnant puisqu’il économise plus de Rs 20 sur le sachet de 5 kg », indique Megh Pillay, directeur de la STC. D’ailleurs, l’engouement des Mauriciens pour ce nouveau type de riz Basmati étonne. À tel point qu’après le succès de vendredi, la STC a décidé d’étendre la vente cette semaine durant les heures de bureau. « Pour l’instant, nous vendons le riz à un prix compétitif au rez-de-chaussée du bâtiment Fong Sing. Nous recherchons un autre espace dans la capitale où la vente pourra se faire dans de meilleures conditions », précise-t-il. Et de revenir sur le lancement de cette nouvelle marque de riz Basmati prévu en décembre de l’année dernière. « À cause du cyclone, le bateau n’a pu accoster », dit-il. Notant une hausse dans la demande pour le riz Basmati et remarquant une exagération sur les prix pratiqués par les supermarchés et autres importateurs, c’est dans un souci de mettre à la portée des Mauriciens un riz Basmati de meilleure qualité à un prix concurrentiel que la STC s’est lancé sur cette voie. Pour ce faire, 2 000 tonnes de riz ont été commandés. « Nous pensions que cela aurait été amplement suffisant. Mais vu la forte demande, nous nous demandons s’il ne faudra pas passer une nouvelle commande », laisse entendre le directeur de la STC. Il invite de ce fait les supermarchés et autres commerçants à écouler cette nouvelle marque de riz sur le marché. « Les grossistes pourront acheter ces deux nouveaux types de Basmati à l’entrepôt de la STC qui se trouve à proximité des Moulins de la Concorde à Port-Louis », soutient Megh Pillay. Et de préciser dans la foulée que la STC ne souhaite pas être en concurrence avec les supermarchés. « Nous ne travaillons pas pour faire des profits. Nous proposons ces produits à des prix concurrentiels pour le bien-être des Mauriciens », soutient-il.
La STC rappelle que le riz Basmati est caractérisé par sa longueur, soit de 6,5 à 7 mm pour le riz classique et de 9,5 mm (extra long rice — Amira) et principalement par son arôme. D’ailleurs, indique-t-on, la cuisson du riz Basmati doit être respecté. « Il est important de suivre les instructions sur le sachet », soutient la STC.