Les examens du CPE auront lieu cette année du 14 au 17 octobre, soit une semaine plus tôt que le calendrier habituel, et ce en raison d’un jour férié le jeudi 23 octobre. Avec l’avancement de la date de ces examens de fin d’études primaires, les élèves du Lower Primary (Stds I à III) entreront en vacances d’été à partir du 10 octobre, même si le troisième trimestre prend fin officiellement le 7 novembre. Signalons que l’année scolaire à Maurice s’ouvre généralement vers le 10 janvier.
Généralement aussi, les examens du CPE se déroulent pendant quatre jours durant la période du 19 au 25 octobre, mais en raison de la fête de Divali, qui sera célébrée cette année le jeudi 23 octobre, le calendrier a donc été avancé. Le ministère avait suggéré que ces examens aient lieu du 13 au 17 octobre, mais après discussions avec les syndicats et autres parties concernées, mercredi dernier, il a finalement fixé la tenue de ces épreuves les 14, 15, 16 et 17 octobre.
L’évaluation des élèves des Std I à III pour le troisième trimestre a lieu d’ordinaire la semaine précédant les examens du CPE, et ces enfants seraient alors en congé de fin d’année à compter du vendredi… 10 octobre. Dès maintenant, les parents concernés devraient commencer à réfléchir à propos de la garde de leurs enfants pendant cette longue période de vacances qui les attend.
En revanche, les examens des Std IV et V ont lieu une semaine après les épreuves du CPE, tandis que le calendrier scolaire ne va pas généralement au-delà des 10 à 12 novembre du fait de la correction des “scripts” pour les examens du CPE. Cet exercice débute chaque année une semaine après le début des vacances et dure une dizaine de jours.
Est-ce à dire que ce sont les examens du CPE qui orientent le calendrier scolaire de tout le cycle primaire ? « C’est exact. Et ce n’est pas bon pour le rythme d’apprentissage des enfants et pour l’ensemble du système. La contrainte de temps  obligent à accélérer les choses à tous les niveaux… » répondent des pédagogues du primaire, qui souhaitent « une réflexion en profondeur sur le calendrier scolaire ». Nos interlocuteurs s’interrogent aussi sur le contenu des vacances des enfants pendant une si longue période et partagent aussi les inquiétudes des parents qui travaillent par rapport à la garde de leurs enfants.