Le sprint devrait constituer l’un des temps forts du Meeting International de Maurice prévu ce dimanche au stade Germain-Comarmond à Bambous. C’est l’avis que partage Stephan Buckland, entraîneur de sprint au Centre international d’athlétisme de Maurice (Ciam) depuis quatre ans. Si l’opposition viendra principalement de l’Afrique du Sud et du Nigeria, elle permettra surtout aux athlètes étrangers du Ciam de démontrer leur valeur et de faire mieux qu’à La Réunion samedi dernier au meeting de St-Denis. « Ils sont prêts », lance le coach. Pourvu qu’un temps idéal réponde aussi présent.