Alors qu’un cas de dopage a été révélé dans le camp des Mauriciens lors des derniers championnats d’Afrique de badminton au Nigeria (22-28 avril), interrogé à ce sujet, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, nous a déclaré qu’il préférait « ne pas faire de commentaire à ce sujet. J’attends un dossier complet de la fédération.

On a fait plusieurs campagnes depuis ma prise en charge du ministère par rapport à un sport clean et je suis strict dessus. À partir du dossier que je recevrai, il y aura certainement des conséquences ».