Pour la députée de la majorité Stéphanie Anquetil, le budget 2014 a mis un accent sans précédent sur la consolidation de l’État providence, la pierre angulaire du Parti travailliste, dit-elle. L’intervenante a constaté lors des débats budgétaires que la dotation de l’Education passe à Rs 14.8 milliards et que celle de la Santé se monte à Rs 9.8 milliards ; Rs 100 millions seront injectées en 2014 dans le Income Support Programme à l’intention de 8,000 familles vulnérables vivant avec moins de Rs 6,200, indique-t-elle. Et d’affirmer que l’on se focalise sur la carte de la solidarité nationale en faveur de ceux issus de la classe moyenne grâce au Housing Empowerment Scheme pour soutenir les familles à revenus moyens touchant jusqu’à R 50,000 par mois. Ce qui offrira, estime-t-elle, un coup de pouce à ceux souhaitant acquérir une maison.
Par ailleurs, la parlementaire a observé qu’alors que plusieurs pays en Europe sont contraints à rationaliser le support de l’État envers les classes moyennes pour sortir de la récession, l’île Maurice parvient, elle, à consolider l’État Providence tout en injectant des sommes astronomiques dans les infrastructures à travers le Build Mauritius Plan et aussi à prévoir l’éclosion de nouveaux pôles de croissance dans les secteurs tels que l’État Océan, l’économie verte, l’industrie cinématographique et la stratégie Afrique.