Le couperet est tombé samedi dernier. Sunil Bussunt a été trouvé coupable de n’avoir pas donné toutes les chances à Power Dive afin d’obtenir la meilleure place possible à l’arrivée de The Saloon Passage Plate, la dernière épreuve de la 16e journée. Il a été suspendu pour une période de six journées de course.
On se rappelle que les Racing Stewards avaient décidé d’ouvrir une enquête sur la monte du Mauricien mais n’avaient pu entendre le jockey mardi dernier, faute de quorum. Alain Perdrau fit part aux RS qu’il avait demandé au jockey de trouver une position en tête de la course, ce qui fut confirmé par Sunil Bussunt. Ce dernier expliqua qu’il dirigea son cheval vers la tête de la course après avoir pris la mesure de Red Lotus. Il poursuivit sur sa lancée pour doubler Always Flirting pour prendre la tête des opérations. Cependant, en dépit de ses sollicitations, Power Dive fut incapable de se porter en tête et sa monture faiblit à l’approche du dernier virage. Il dut alors solliciter à nouveau sa monture mais celle-ci ne répondit pas à ses ordres et était déjà battu à l’entrée de la ligne droite finale.
Les Racing Stewards trouvèrent qu’entre le 1250m et le 900m il (Sunil Bussunt) avait sollicité son cheval pour prendre les devants alors que celui-ci était dans l’incapacité de le faire. Il fut aussi trouvé qu’il avait laissé sa monture verser à l’intérieur au 600m pour entrer en contact avec Always Flirting et qu’à 450m de l’arrivée, il se servit inutilement de la cravache et puis, en approchant le poteau de 400m, il mit à nouveau son cheval sous pression pour prendre les devants alors que sa monture avait déjà eu à travailler dur dans la partie initiale et fit aussi usage de la cravache, ce qui fit que son cheval était déjà battu à 200m de l’arrivée.
Sunil Bussunt plaida coupable de n’avoir pas monté son cheval au mieux de ses chances.
Les Racing Stewards ouvrirent aussi une enquête sur la monte de Campus qui avait été aligné dans la deuxième course de la 16e journée. Ce qui fut sujette à interrogation fut la partie de l’épreuve se situant entre le 400 et le 300m.
Robbie Burke, qui était accompagné de son entraîneur, déclara qu’au 400m, quand Tobeastar, qui précédait Campus, versa quelque peu à l’extérieur, il entreprit de diriger sa monture à l’intérieur du cheval de Raj Ramdin. Toutefois, au 300m, Tobeastar revint quelque peu vers les barres intérieures. Ce qui l’avait contraint à ralentir Campus pour le diriger à l’extérieur de Tobeastar pour être certain de n’avoir pas à reprendre sa monture. Mais arrivé à l’extérieur de Tobeastar, ce dernier versa à nouveau à l’extérieur.
Budheswar Gujadhur soutint les décisions de Robbie Burke et leurs explications furent notées.
Par ailleurs, en ce qui concerne la 17e journée, le jockey Gregorio Arena a été sanctionné d’une amende de Rs 20 000 pour avoir laissé Kumba-Ya verser à l’intérieur dans la ligne droite finale pour gêner Point Of Policy et, par ricochet Rulerofmyheart et Go West.  Il fut établi qu’au 150m, Kumba-Ya versa sur Point Of Policy qui, à son tour, se dirigea en direction de Rulerofmyheart. Ce qui fit que le passage dans lequel s’était infiltré Go West se referma.
Dans cette même course, Reehaze Hoolash fut lui aussi pénalisé et aura à observer une semaine de mise à pied. Le Mauricien fut trouvé coupable d’avoir laissé son cheval (Ivory Snow) verser à l’intérieur au 300m, ce qui força Swapneel Rama à reprendre sa monture.
Il fut aussi décidé de demander des explications à l’apprenti Reehaze Hoolash et au jockey Swapneel Rama sur leur monte respective, et aussi au jockey Robbie Burke et à l’entraîneur Patrick Merven, toujours au sujet de cette 3e course. Après avoir noté ce qu’ils avaient à dire, l’enquête a été repoussée à une date qui n’a pas encore été fixée.