Deux cavaliers mauriciens ont été suspendus pour cause de négligence. Ils sont Jean-Roland Boutanive et Kevin Ghunowa. Ce dernier, avait déjà éé suspendu à l’issue de la 20e journée. Il avait pu repousser sa mise à pied d’une semaine. Comme lors de la 22e journée se dispute une course de Groupe, il pourra être en selle mais sera absent lors des deux prochains rendez-vous.
Jean-Roland Boutanive était en selle sur Absalom dans la deuxième course de samedi dernier. Peu après le départ, soit après 100m de course, il laissa sa monture se diriger vers l’intérieur. Brandewyn, qui était à son intérieur, dut être repris par son jockey. Jean-Roland Boutanive accepta ses torts et fut sanctionné en conséquence.
Dans cette même épreuve, Imran Chisty qui était à sa toute première course sous les couleurs de Rameshwar Gujadhur fut aussi pénalisé pour une faute de négligence. Cet fut encore une fois Brandewyn qui fut gêné. L’incident se situa à 100m de l’arrivée quand Ice Trigger lui coupa le passage. L’Indien écopa d’une amende de Rs 25 000.
Imran Chisty se retrouva à nouveau devant le board des Racing Stewards à l’issue de la cinquième course. Cette fois, ce fut sa monture, Wonder Kid, qui fut gênée. En effet, aux environs du 1500m, il dut reprendre son cheval quand Parker versa sur lui. Kevin Ghunowa, tout en affirmant que son cheval est difficile à contrôler, accepta ses torts et devra observer une mise à pied d’une semaine pour cette faute.
Les Racing Stewards devaient aussi ouvrir des enquêtes sur les montes de Bright And Blue et de Parker.
Appelé à donner des explications Rakesh Bhaugeerothee (Bright and Blue) expliqua qu’il lui avait été demandé de prendre position en midfield et plus particulièrement le long de la lice. Cependant, son cheval démarra mieux  que prévu et il se retrouva à l’extérieur du meneur. Il prit alors la décision de le reprendre quelque peu pour prendre position derrière lui. Toutefois, Absalom progressa à son intérieur pour se placer derrière Mighty Lion et il se retrouva à l’extérieur.
A la question de savoir pourquoi il n’avait pas pris l’option de titiller le meneur quand celui-ci avait ralenti le rythme au 1100m, il répondit que cela aurait été à l’encontre des instructions qu’il avait recues. Il devait aussi ajouter que Bright And Blue termina à plus de quatre longueurs du vainqueur et aurait sans doute terminé plus loin s’il lui avait demandé de produire un effort plus tôt dans le parcours.
Shailesh Ramdin souligna qu’il pouvait comprendre pourquoi Rakesh Bhaugeerothee n’avait pas demandé à Bright And Blue d’accélérer au 1100m car ce cheval avait déjà occupé cette position dans une course et avant nettement faibli par la suite.
En ce qui concerne Parker, Shirish Narang déclara qu’il avait demandé à Kevin Ghunowa de prendre les devants et s’il n’était pas capable de le faire, de tenter quelque chose dans la descente si le tempo baissait d’un ton. Il souligna que pour lui Parker est un cheval difficile à piloter et qu’il réussit ses meilleures performances en faisant la course à l’avant.
Kevin Ghunowa confirma les instructions et ajouta qu’au 900m, quand le rythme a ralenti, il prit la décision de solliciter sa monture pour prendre la tête. Cependant, quand Aspen Emperor accéléra à son intérieur, il décida de reprendre son cheval et d’attendre le 400m pour passer à la vitesse supérieure. Ses explications furent notées.
Shirish Narang fut d’avis que Parker aurait terminé parmi les trois premiers si sa selle ne s’était pas déplacée.