La Stewards’ room fut très animée lors de la 17e journée. Le board des Racing Stewards fut sur la brèche en pas moins de six occasions pour intervenir sur des cas d’interférence qui soulevèrent des objections. Finalement, deux résultats furent amendés, mais cela ne concerna pas la première place en dépit du fait que la position de vainqueur fut contestée dans trois épreuves. Certaines négligences en course furent sanctionnées à juste mesure. Ainsi, l’apprenti Niven Marday et Derreck David se retrouvèrent avec des amendes à payer tandis que Brandon Lerena et Pravesh Horil auront à observer une mise à pied d’une semaine. Le Sud-Africain du yard de Ricky Maingard  s’est aussi retrouvé avec une amende de Rs 25 000.
En dépit du fait que les Racing Stewards ont avisé les jockey il y a deux semaines que les fautes d’interférence étaient devenues trop nombreuses et qu’ils allaient être plus sévères, il semblerait que les jockeys arrivent difficilement à maintenir leurs montures sur le droit chemin, que ce soit en ligne droite ou dans toute autre partie d’un parcours.
La première incartade eut lieu dans l’épreuve d’ouverture avec la pénalisation de l’apprenti Niven Marday d’une amende de Rs 25 000. Il fut sanctionné pour avoir laissé son cheval verser à l’intérieur au 1000m et forcé Roving Consort à se diriger sur Kowloon Bay qui dut être repris avant de perdre sa position. Niven Marday plaida coupable.
Dinesh Sooful ne fut pas plus heureux et se retrouva avec mise à pied d’une semaine. En selle sur Roving Consort, il devait aux environs du 1250m, quand il plaça son cheval derrière Fire Curtain gêner In The Frame qui le suivait. Ce dernier dut être dirigé vers l’extérieur, ce qui eut pour effet d’emmener Put Foot Singe encore plus à l’extérieur.
Objection frivole
A l’issue de la troisième course, les Racing Stewards firent retentir la sirène. Par la suite, le jockey Rye Joorawon logea une double objection. L’une à l’encontre du cheval arrivé premier, Elusive Love, l’autre contre Cash Lord qui avait, lui, terminé à la deuxième place.
Il fut trouvé qu’Elusive Love et Al Capitano convoitèrent un même espace à 200m de l’arrivée. Le premier nommé, qui devançait de peu son adversaire, fut plus prompt à s’infiltrer entre Even Chance et Brave Leader. Ce qui fit qu’Al Capitano se retrouva dans un espace restreint entre Brave Leader et Elusive Love. En fait, Al Capitano n’aurait pas pu y progresser. A 65m de l’arrivée, Elusive Love versa à l’intérieur pour fermer complètement le passage. Al Capitano dut alors être repris avant d’aller vers l’extérieur pour continuer sa route.
Les Racing Stewards arrivèrent à la conclusion que Brandon Lerena n’avait pas monté son cheval jusqu’à l’arrivée et furent satisfaits qu’Al Capitano n’aurait pas terminé devant Elusive Love. L’objection fut rejetée.
Rejetée aussi en ce qui concerne la seconde objection de Rye Joorawon. Et là, les Racing Stewards considérèrent que la réclamation était frivole et Rye Joorawon écopa d’une amende de Rs 10 000.
Cependant, Brandon Lerena fut sanctionné pour le changement de ligne d’Elusive Love. Il se retrouva avec une mise à pied d’une journée et une amende de Rs 25 000. Ce qu’il faut savoir ici, c’est que Brandon Lerena était à sa sixième faute d’interférence depuis le début de la saison. Il ne pouvait ainsi être pénalisé d’une simple amende qui équivaudrait à Rs 50 000. Il aura ainsi à purger une suspension d’une semaine et à payer une amende de Rs 25 000.
Une autre intervention des Racing Stewards survint à l’issue de la cinquième course, suite à une objection de Swapneel Rama (Lake Geneva), sorti quatrième, à l’encontre de Jeanot Bardottier (Zambezi Torrent), sorti troisième, pour avoir entravé la route de son cheval aux environs du 450m. Les deux jockeys concernés ont été appelés à donner leur version des faits. Il fut établi que Zambezi Torrent changea brusquement de direction en allant vers l’intérieur. Lake Geneva ne put s’étendre comme il se doit, fut coincé avec les barres intérieures avant d’être sévèrement repris. Dee Major, qui suivait ce dernier, eut aussi à être repris pour éviter de monter sur les postérieurs de Lake Geneva. Hot Rocket, lui, entra alors en contact avec Dee Major, tomba et le jockey Darry Holland fut projeté à terre. Il fut alors décidé d’appliquer le règlement 177 (b), à l’effet que “ Whenever a horse, by itself or its rider, jostles, or in any other way interferes with another horse or rider; such interference may entail the disqualification of the horse”. Le résultat de la course fut amendé. Lake Geneva se retrouva à la troisième place et Valere, qui avait terminé cinquième, à la quatrième place. Quant à Zambezi Torrent, il fut disqualifié. 
Perte de trois longueurs !
Les Racing Stewards ne furent pas au bout de leur peine vu qu’ils durent encore intervenir à l’issue de la course principale. Jeanot Bardottier (Azapel), troisième à l’arrivée, estima qu’il avait subi une gêne de la part du vainqueur Polar Royale à 150m de l’arrivée. Le cavalier mauricien fut d’avis que son cheval avait perdu trois longueurs quand Polar Royale lui ferma le passage. Ce qui provoqua une réaction de Gilbert Rousset concernant cette   intervention de Jeanot Bardottier. L’entraîneur trouva que la déclaration du jockey était dénuée de bon sens. Ramapatee Gujadhur fut d’avis qu’Azapel, de par ses caractéristiques, ne peut être monté avec la cravache et aussi avec sa tendance à verser, fut sévèrement gêné. Après avoir écouté les parties concernées, il fut établi que Polar Royale commença à verser à l’intérieur au 150m, ce changement de ligne fit qu’Azapel dut être redirigé vers l’extérieur. Les Racing Stewards trouvèrent aussi que Jeanot Bardottier n’avait à aucun moment cessé de monter Azapel et qu’il avait juste à changer de trajectoire. Il fut aussi constaté qu’Azapel ne put refaire du terrain sur Polar Royale. Le résultat de la course fut maintenu.
Derreck David, qui estima que la gêne n’était pas sévère fut néanmoins puni d’une amende de Rs 35 000.
Il y eut encore une réclamation à l’issue de la septième course à l’encontre d’un autre cheval de Derreck David, The Real Hero, qui avait passé le but en premier. Cette objection vint de la part de Dinesh Sooful qui était en selle sur Roman Express.“ It was established that leaving the 200 metres, when being ridden with the whip The Real Hero shifted out away from the whip with jockey David switching his whip to his left hand. Roman Express also shifted out under pressure. Approaching the 100 metres, The Real Hero shifted back in away from the whip, with both horses shifting back in. The Stewards taking into consideration that there was no contact between the two horses and that jockey Sooful did not stop riding his mount and the fact that jockey David stopped using his whip over the concluding stages, decided to dismiss the objection.”