Johnny Geroudis et Corné Orffer, suspendus pour monte négligente samedi dernier seront en action lors de ce week-end de course vu qu’ils ont décidé de faire appel contre les sanctions émises à leur encontre. Le premier nommé avait été sanctionné d’une mise à pied d’une semaine et d’une amende de Rs 30 000 pour sa monte sur Marine Sky. Son compatriote s’est vu infliger une suspension d’une semaine et d’une amende de Rs 40 000 pour sa monte sur Wonder Kid. Les autres jockeys pénalisés à l’issue de la 21e journée furent Jeanot Bardottier, Cédric Ségéon et Jean-Roland Boutanive.
Johnny Geroudis eut à repondre de la gêne subie par Urbit Et Orbi dans la quatrième course de la semaine dernière au cours de laquelle, Corné Offer, appelé à remplacer Gavin Lerena, chuta aux environs du 1300m. Si, dans un premier temps, les Racing Stewards eurent du mal à situer les responsabilités en visionnant des séquences filmées de la course samedi dernier, ils trouvèrent par la suite que la faute émanait de Johnny Geroudis. Selon eux, ce dernier avait laissé son cheval verser à l’intérieur peu après le passage du but pour la première fois.
Cette lecture du film ne fut pas acceptée par le jockey de l’écurie Rousset qui argua qu’il avait gardé son cheval dans une ligne droite. Pour sa part, Corné Orffer déclara qu’il avait surtout anticipé la première courbe qui reste pour lui très dangereuse et qu’il aurait peut-être trop repris sa monture.
Comme attendu, les RS n’acceptèrent pas ses explications et au Chaiman du board de lui demander si le passage ne s’était pas rétréci et la raison de ce rétrécissement. Des questions qui demeurèrent dans un sens sans réponses vu que le jockey de l’écurie Rameshwar Gujadhur tourna quelque part autour du pot.
Johnny Geroudis plaida non coupable mais le RS ne furent pas de cet avis et le sanctionna.
Pour ce qui est du reproche à l’encontre de Corné Orffer, en selle sur Wonder Kid, et qui gêna plusieurs concurrents dans la ligne droite finale, le jockey de l’écurie Rameshwar Gujadhur plaida coupable d’emblée tout en déclarant qu’il aurait pu redresser sa monture plus tôt qu’il ne l’avait fait.
Les Racing Stewards lui démontrènt la gravité de sa faute qui aurait pu avoir des conséquences plus graves et il fut pénalisé en conséquence.
Trois autres jockeys furent sanctionnés pour négligence en course. Jeanot Bardottier fut trouvé coupable d’avoir dirigé sa monture Solar Captain sur les talons de Mining Prospect dans le dernier virage et fut contraint à la reprendre. Pour cette faute, il aura à payer une amende de Rs 20 000.
Cédric Ségéon s’est vu infliger une amende de Rs 25 000 à l’issue de la même course où il était en selle sur Liquid Motion. Sa faute fut d’avoir coupé Mining Prospect dans son action peu avant la dernière courbe.
Robbie Burke, lui, aura à payer une amende de Rs 25 000 alors qu’il était en selle sur Not Liable. L’Irlandais a laissé son cheval verser à l’intérieur dans la ligne droite finale, forçant Makes Me Wonder sur Ghost Dog qui dut être repris par son cavalier.
Jean-Roland Boutanive accepta sa culpabilité pour sa monte sur Sweep Forward. Sa faute fut de n’avoir pas piloté son cheval jusqu’au but, le privant de la quatrième place.