Le week-end de courses a vu un cavalier être suspendu et quatre autres mis à l’amende. Vikram Sola écopa d’une journée de mise à pied pour une faute d’interférence. Johnny Geroudis, Nooresh Juglall (2 fois) et Luke Currie furent aussi sanctionnés pour négligence. Rye Joorawon, lui, fut trouvé coupable de n’avoir pas suivi les instructions lors de sa monte sur Istiqraar.
La monte de Rye Joorawon n’avait pas plu à Vincent Allet qui alla après la course rapporter le cas aux Racing Stewards. L’entraîneur déclara qu’il avait demandé au jockey Joorawon de bien sauter, solliciter sa monture, prendre les devants et faire en sorte que Wieland ne puisse se rabattre devant lui. Lors de l’enquête, Vincent Allet ajouta qu’il avait aussi souligné qu’il fallait que Rye Joorawon garde Wieland à son extérieur, chose que nia le jockey mauricien.
Vincent Allet, remonté, dira alors que Rye Joorawon était un menteur.
Pour revenir au déroulement de la course, Rye Joorawon déclara que «Wieland was quicker» et Vincent Allet de répondre «He did not make any effort to keep Wieland out».
Rye Joorawon répliqua alors que s’il avait à garder Wieland à son extérieur, il aurait dû user sa monture et aurait eu à «chase all the way». De ce fait, «quand Johnny Geroudis insista, il a préféré «posé la main». Il devait aussi soutenir que «si mo ti alle ar li, li pas ti pou terminé».
Vincent Allet trouva que «Istiqraar lost his race between the 850 and the 600m».
Pour le board des Racing Stewards, le film de la course démontra qu’Istiqraar fut légèrement plus rapide que Wieland, avec une demi-longueur d’avance. Que Rye Joorawon sollicita sa monture pendant 75m et que Wieland revint alors à une encolure. Au 800m, Istiqraar sauta le crossing et Rye Joorawon posa alors les mains, ce qui permit à Wieland de prendre trois-quarts de longueur d’avance et de «cross infront of Istiqraar at the 600m», gêna le cheval de l’écurie Allet et aussi ceux qui le suivaient. Le film soutint aussi le fait qu’Istiqraar ne put à aucun moment reprendre du terrain à Wieland en fin de parcours.
Il fut trouvé que Rye Joorawon n’avait pas monté d’après les instructions «failed without good cause to follow the instructions and between the 850 and the 600m, failed to make every effort to maintain his position».
Le board trouva aussi que le reproche de Vincent Allet était sérieux et que ce dernier était venu rapporter cette monte tout juste après la course.
L’entraîneur trouva même que «He had already made his mind and knew what he was doing» Il a aussi fait référence à la cote du cheval qui avait «drift» de Rs 600 à Rs 900.
Rye Joorawon plaida non coupable et demanda au board pourquoi «zis coze M. Allet qui passé et non pou moi». He said his horse was drifting. Why didn’t he bring me before the stewards before the race and not after»
Le Chief Stipe lui fit alors remarquer que «You put yourself in a position to be vulnerable to interference by letting Wieland take a 3/4L lead.»
Rye Joorawon fut condamné à payer une amende de Rs 30 000.
Les autres enquêtes avaient eu lieu samedi et dimanche. Ainsi, dans la même course, Johnny Geroudis eut à répondre d’une charge de «careless riding» pour avoir gêné plusieurs chevaux quand Wieland avait «crossed infront of Istiqraar at the 600m». De par sa négligence, Istiqraar dut être ralenti. Genuine Leather dût être reprise tout comme Adeste Fidelis.
Johnny Geroudis plaida coupable et sanctionné d’une amende de Rs 25 000.
Aucune suite
Une enquête avait aussi été ouverte sur la gêne subie par Lividus et Summer Sanctuary au 1400m de la 7e course. Etaient présents les jockeys Joorawon (Lividus), David (Always Flirting) et Juglall (Shahruhk). Après avoir entendu les trois cavaliers, le jockey David fut «charged» pour être celui qui gêna le gris de l’écurie Maigrot. Il se défendit alors bec et ongles pour démontrer que la faute n’aurait pas eu lieu si Nooresh Juglall n’avait pas insisté pour engager Shahruhk dans l’espace qui existait entre son cheval et Lividus. Il trouva aussi que Shahruhk avait gêné Amber Palace et que l’intention de son jockey était de placer son cheval à l’intérieur alors que la situation ne s’y prêtait pas. Il fut alors décidé de ne pas donner suite à l’enquête.
Une autre enquête n’eut pas de suite. Celle concernant Johnny Geroudis (Aspen Emperor) pour une faute commise à l’encontre de Craftsman au 600m. Le jockey de l’écurie Rousset souligna que le rythme avait baissé et que Craftsman, qui le précédait, avait été continuellement repris par son cavalier. Il décida alors de le doubler, mais Nooresh Juglall réagit à son «move» pour demander à sa monture d’accélérer. Ce qui fit qu’Aspen Emperor gêna Craftsman.
Dimanche, Nooresh Juglall fut sanctionné en deux occasions. La première fois alors qu’il était en selle sur City Of Choice dans la première course. De par sa faute, Admirals Cup fut repris par Noel Callow au 1300m quand il s’est retrouvé en fâcheuse posture à l’intérieur de Heist qui avait été forcé à l’intérieur par Hopes And Desires qui était, lui aussi en délicatesse, suite au mouvement de City Of Choice en direction de l’intérieur. Il fut trouvé coupable et sanctionné d’une amende de Rs 30 000.
Dans la même épreuve, l’apprenti Vikram Sola (Jack Flash) fut trouvé coupable d’avoir causé une gêne à Admirals Cup. De par sa faute, sa monture «rolled in» sur Heist et Admiral’s Cup «had to be checked». Il fut alors suspendu pour une journée.
Dans The Barbé Cup, en début de course, plus particulièrement au 1200m, Liquid Motion eut à être ralenti quand il se retrouva coincé à l’intérieur de François Bernardus que Nooresh Juglall avait dirigé vers la lice. Le Mauricien accepta ses torts et fut sanctionné d’une amende de Rs 30 000.
Puis, dans la 7e course, Abington avait été gêné quand Mining Prospect lui ferma le passage à 100m de l’arrivée. Le résultat de la course fut amendé. Mining Prospect, sorti 3e, fut rétrogradé à la 5e place. Abington, sorti 5e, se retrouva à la 4e place et Prince Of Troy fut promu à la troisième place. Une enquête fut aussi ouverte pour établir les responsabilités. Luke Currie, jockey de Mining Prospect, plaida coupable de négligence et aura à payer une amende de Rs 25 000.