Mardi matin, Rye Joorawon a écopé d’une suspension de deux semaines pour n’avoir pas suivi les instructions de l’entraîneur de Cools Style qui avait effectué ses débuts lors de la dernière course de la 14e journée. Cette enquête devait avoir lieu la semaine dernière, mais avait été repoussée à une date ultérieure du fait que le jockey mauricien était souffrant.
À l’issue de la 14e journée, Raj Ramdin avait montré sa désapprobation quant à la tactique de Rye Joorawon sur Cools Style. Il devait en informer le board des Racing Stewards et aussi mettre un terme au contrat le liant au cavalier mauricien.
Raj Ramdin avait reproché à Rye Joorawon de n’avoir pas sollicité sa monture au début du parcours alors que les instructions étaient soit de mener le peloton ou de prendre position derrière Mighty Fine qui était, selon l’entraîneur, le seul cheval rapide de la course.
«He should have bounced his horse more fiercely. The instructions were to lead or be behind Mighty Fine, but infront of Yoda Man.»
De sa lecture de la course, Raj Ramdin fut d’avis que Rye Joorawon avait même pu «break the horse» après l’avoir repris.
Rye Joorawon ne fut pas de cet avis. Il souligna que ce fut le cheval qui leva la tête et non lui qui tira sur les rênes. Il ajouta alors que Raj Ramdin aurait dû savoir que lorsqu’un cheval lève la tête, le jockey ne peut que se remettre en arrière dans la selle pour ne pas être déséquilibré et aussi ne pas déséquilibré sa monture. Il devait aussi dire qu’il trouva que Yoda Man se montra plus rapide que Cools Style et qu’il préféra alors prendre position derrière le cheval de l’écurie Foo Kune. Son cheval joua alors de la tête quand il le reprit.
Après avoir entendu les deux parties, le board des Racing Stewards, composé de Ian Paterson (Chief Stipe) et de Samraj Mahadia et Pursooramrye Kaleechurn, trouva que Rye Joorawon avait enfreint le règlement 160 A (c) des Rules Of Racing «failed to follow his trainer’s instructions unless, for good cause, he cannot do otherwise». Il fut trouvé que Cools Style démarra presqu’en même temps que le reste du champ, mais fut repris et placé à l’arrière. De ce fait, le cheval «raced ungenerously and threw his head up».
Rye Joorawon plaida non coupable et déclara préférer une suspension à une amende et à une combinaison suspension/amende. Il fut ainsi sanctionné en conséquence vu qu’il avait déjà été pénalisé pour le même genre de faute lors de sa monte sur Istiqraar lors de la 12e journée.
Pour sa part, Jaysen Vyapooree a écopé d’une amende de Rs 5 000 pour avoir enfreint le règlement 111 (3) car n’ayant pu monter Manta Ridge au poids imprimé au programme. Les Racing Stewards acceptèrent la demande d’Alain Perdrau de le remplacer par Pravesh Horil.
Richard Mullen, le nouveau jockey de l’écurie Jean-Michel Henry fut pénalisé dès sa première semaine pour une faute d’interférence. L’Irlandais fut trouvé coupable de négligence alors qu’il était en selle sur Vardashian. En effet, après 100m de l’épreuve de 1000m, en dirigeant son cheval vers l’intérieur, le jockey Fausto Durso qui montait Just B Brave fut déséquilibré quand sa monture fut prise entre Always Flirting et Vardashian. Mullen  aura à payer une amende de Rs 25 000.