Trois jockeys furent sanctionnés à l’issue du dernier week-end de courses (9-10 août). Niven Marday devra purger une semaine de mise à  pied et payer une amende de Rs 20 000 pour n’avoir pas monté Chequer à la satisfaction des Racing Stewards. Benedict Woodworth et Rakesh Bhaugeerothee se retrouvèrent avec une amende de Rs 25 000 et Rs 20 000 respectivement pour négligence.
C’est mardi matin (18 août) que le board des Racing Stewards convoqua l’apprenti Niven Marday pour donner des explications sur la monte de Chequer qui avait participé à la 7e course de la journée du 10 août remportée par Donnie Brasco.
L’interrogation concernait principalement la partie initiale de l’épreuve dans le sens où Chequer se retrouva distancé. L’entraîneur Rameshwar Gujadhur déclara qu’il avait demandé à l’apprenti de placer sa monture en midfield et d’attendre le passage de la rue du Gouvernement pour produire son effort.
Niven Marday confirma les ordres tout en soulignant qu’il lui avait été demandé de placer Chequer derrière Liam, et ce, le long de la lice. Il souligna qu’il dut reprendre quelque peu sa monture pour se placer derrière Liam pour suivre les instructions de l’entraîneur.
Le board cependant lui fit remarquer qu’en reprenant son cheval, celui-ci perdit du terrain et Donnie Brasco en profita pour se placer devant lui. Le Chief Stipe lui demanda alors pourquoi il n’avait pas sollicité quelque peu sa monture pour rester au contact de Liam.
Niven Marday répondit qu’il ne l’avait pas fait en raison de la montée et aussi parce qu’il avait déjà été pointé du doigt par un autre entraîneur pour avoir demandé à son cheval de produire un effort en pleine montée.
Rameshwar Gujadhur avait d’abord estimé que Chequer ne semblait pas happy et ne semblait pas vouloir bien s’étendre avant d’arriver à la conclusion que l’apprenti aurait pu solliciter son cheval pour ne pas perdre sa position.
Niven Marday accepta ses torts pour n’avoir pas monté à la satisfaction des Racing Stewards dans le sens où peu après le départ, et ce, jusqu’au passage du but pour la première fois, il avait trop retenu sa monture et, de ce fait, perdu sa position et laissé Donnie Brasco se placer devant lui. Ce qui fit que son cheval se retrouva plus en retrait que prévu.
A l’issue de la journée du samedi 9 août, Benedict Woodworth plaida coupable d’avoir gêné Golden Sheik alors qu’il était en selle sur Win A Million. Au passage du 800m, il laissa son cheval verser à l’intérieur sur Kremlin Captain qui fut alors contraint d’aller en direction de Golden Sheik qui fut alors repris par son jockey.
Rakesh Bhaugeerothee accepta lui aussi ses torts à l’effet que Pince Of Paradise heurta la lice au 1300m quand Halabaloo qu’il pilotait se coucha sur lui. A l’issue de la course, les Racing Stewards demandèrent des explications au Clerk of the Course suite à un rapport de Rakesh Bhaugeerothee au sujet d’un incident qui eut lieu au pesage entre l’apprenti et le jockey de l’écurie Allet. Il fut rapporté que le jockey Currie était très remonté envers Rakesh Bhaugeerothee, mais aucun langage abusif ne fut utilisé. L’Australien reprocha à l’apprenti mauricien d’avoir laissé son cheval verser à l’intérieur en dépit du fait de lui avoir fait part de sa présence et aussi d’avoir regardé en sa direction. Lors de cet incident, son pied droit heurta violemment la lice et il crut alors qu’il s’était blessé. Aucune sanction ne fut prise, mais le jockey Currie fut averti qu’il doit tout le temps se comporter d’une manière professionnelle.