Derreck David est le jockey qui est le plus pointé du doigt en ce début de saison. On se souvient que le Sud-Africain avait écopé d’une mise à pied d’une semaine, doublé d’une amende de Rs 30 000 pour n’avoir pas monté Eagle Award à la satisfaction des Racing Stewards. A l’issue de la troisième journée, il s’est retrouvé avec des amendes de Rs 60 000 à payer pour des fautes d’interférence.
Derreck David fut appelé à donner des explications sur la gêne subie par Solar Symbol lors de la cinquième course. L’interférence se situa à 100m de l’arrivée quand le cheval de l’écurie Gujadhur dut être repris par son jockey. Le jockey de l’écurie Foo Kune était en selle sur Captain Firth et, à 100m de l’arrivée, il dirigea sa monture vers l’intérieur, gênant au passage celle de Noel Callow. Derreck David accepta ses torts et fut sanctionné en conséquence pour négligence.
Négligence aussi pour le Sud-Africain dans la course de la Duchesse où il était en selle sur Love Struck. Ce dernier hésita au départ et fut dirigé quelque peu vers l’intérieur par la suite. Dans son mouvement, il emmena Silver Flyer en direction d’Emerald Approach et le jockey de ce dernier fut contraint à reprendre sa monture. Comme ce fut la cas pour sa faute commise à l’encontre de Solar Symbol, Derreck David fut sanctionné d’une amende de Rs 30 000.
Par ailleurs, il faut savoir que l’enquête qui avait débuté suite à une allégation d’une remarque déplacée par Ricky Maingard à l’encontre de Randhir Pertaub n’aura pas de suite. Le témoin de ce dernier ne s’étant à nouveau pas présenté devant le board des Racing Stewards samedi dernier.