Trois cavaliers ont été pénalisés à l’issue de la 8e journée. Vikram Sola fut trouvé coupable de n’avoir pas piloté Royal Day à la satisfaction des Racing Stewards. Sunil Bussunt et Richard Mullen furent sanctionnés pour une faute d’interférence. Toutefois, un seul d’entre eux, Vikram Sola, est appelé à observer une semaine de repos forcé.
Vikram Sola fut appelé à donner des explications sur le mauvais départ de Royal Day qui perdit plusieurs longueurs à l’ouverure des stalles lors de la quatrième course. L’entraîneur Shailesh Ramdin était aussi présent et déclara que son cheval était un récent vainqueur et qu’il avait cette fois été aligné dans une valeur supérieure et s’attendait néanmoins que son protégé soit compétitif. Vikram Sola déclara, pour sa part, que son cheval était tranquille dans sa stalle et qu’il n’a pas jugé utile de faire appel à un préposé. Cependant, juste avant que le départ ne soit donné, les chevaux placés à ses côtés se mirent à bouger et Royal Day sortit mal, leva la tête et le débalança.
Il fut démontré à travers le film que Royal Day pointa au départ que le jockey Sola perdit un de ses étriers et le cheval de Mahess Ramdin se retrouva en dernière position dans le parcours. Et ce ne fut que dans la ligne droite finale qu’il put refaire un peu de terrain.
Les Racing Stewards considèrent que le jockey Sola n’avait pas monté Royal Day à leur satisfaction. Selon eux, il aurait dû faire appel à un préposé aux stalles comme il l’avait fait lors de sa victoire car il savait pertinemment bien que Royal Day a la fâcheuse habitude de mal prendre ses départs. Il fut aussi trouvé que Vikram Sola avait ses rênes trop serrées, ce qui fit que son cheval leva la tête et pointa et partit avec un retard considérable.
Outre sa mise à pied, il a aussi été pénalisé d’une amende de Rs 10 000.Sunil Bussunt, en selle surRulerofmyheart, fut trouvé coupable de la gêne subie par Baynesfield. L’incident se passa au 1300m et, en se rabattant à la corde, Rulerofmyheart contraignit Mark Neisius à reprendre sa monture. Sunil Bussunt plaida coupable et fut condamné à une semaine de suspension.
Cependant, suite à une requête du jockey et de l’entraîneur Shailesh Ramdin, les commissaires administratifs ont accepter de commuer la semaine de mise à pied à une amende de Rs 20 000. Ce qui fait que le Mauricien pourra être en selle cette semaine sans avoir à faire appel contre sa sanction.
Le troisième jockey à être sanctionné fut Richard Mullen. Le jockey de l’écurie Gujadhur plaida coupable d’avoir laissé son cheval Urbi Et Orbi verser à l’intérieur dans la ligne droite finale. Mountain Thunder, qui était sur ses talons, fut alors repris par Cédric Ségéon. Il aura à payer une amende de Rs 20 000.
Explanations noted
Les Racing Stewards ont, mardi matin, ouvert trois enquêtes. La première concernait la course de Clear As Day Light. L’interrogatoire concernait la ligne droite du cheval de l’écurie Allet qui ne trouva pas de passage en fin de parcours.
Le jockey Derreck David expliqua que son cheval se trouvait derrière Bottom Dollar qui donnait l’impression de verser à l’intérieur. Et comme le jockey Robbie Burke faisait de son possible pour le diriger de nouveau vers l’extérieur, il prit la décision d’aller en direction des barres intérieures d’autant plus que son cheval avait tendance à verser à l’intérieur. Il ajouta qu’il y avait un passage entreAshanti Gold et Monsieur Dane et que son cheval aurait pu s’y faufilé si l’espace ne s’était pas refermé.
Le Chairman démontra, à travers une séquence filmée, que le jockey David aurait pu redresser sa monture à l’entrée de la ligne droite finale comme il l’avait fait un peu plus tard dans le parcours. Ce qui aurait permis à Clear As Day Light de parcourir moins de terrain.Vincent Allet déclara pour sa part que Clear As Day Light retourna avec une boiterie et a dû être traîté en conséquence.
Après avoir entendu les parties concernées, aucune suite ne fut donnée à l’enquête sauf que les explications furent notées.
Cédric Ségéon et Patrick Merven furent interrogés sur la course de Bobby Bear. D’emblée, le jockey déclara qu’il avait été décidé de donner une course difficile à Bobby Bear en raison de sa mauvaise ligne. Il pensait pouvoir trouver une bonne position dans le parcours mais fut contraint en troisième épaisseur. Il ajouta qu’il pensait pouvoir “clear” Polar Falcon mais ce dernier fut sollicité par son jockey avant d’être dirigé vers l’intérieur et que Bobby Bear ne put se placer. Ses explications furent acceptées.
La monte de Vinay Naiko (Inside Out) fut aussi questionnée par les Racing Stewards. Le jockey mauricien devait d’emblée s’excuser pour n’avoir pas rapporté que son cheval avait pointé au départ. Ricky Maingard déclara qu’il n’avait pas donné d’ordre strict à son jockey. Il avait été cependant décidé de ne pas le courir proche de la lice.
Les Racing Stewards demandèrent à Vinay Naiko pourquoi il avait pris de l’extérieur pour placer son cheval en quatrième épaisseur dans le dernier virage. Le Mauricien expliqua que son cheval progressait sans effort et il le laissa faire. Il ajouta qu’il pensait pouvoir l’emporter mais qu’Inside Out versa à l’intérieur et refusa d’aller tout droit.
Aucune suite ne fut donnée dans ce cas aussi. Toutefois, il lui fut déclaré que ce ne fut pas une de ses meilleures montes.