Derreck David a été trouvé coupable de n’avoir pas, lors de la première journée, monté Eagle Award à la satisfaction des Racing Stewards. Le jockey de l’écurie Foo Kune, qui avait plaidé non-coupable, écopa d’une mise à pied d’une semaine et d’une amende de Rs 30 000. Il a décidé d’aller en appel contre ces sanctions.
La dernière course de la journée inaugurale avait été pointée du doigt par l’entraîneur Ramapatee Gujadhur et le board des Racing Stewards estimant que cette épreuve était «of concern» décida d’ouvrir une enquête. La monte du jockey David fut sujette à interrogation dans le sens où il fut estimé qu’il força le cheval de l’écurie Gujadhur à parcourir plus de terrain.
Or, lors de l’enquête, le Chief Stipe Ian Paterson, qui était entouré de Tanvin Adamjee et de Pursooramrye Kaleechurn, préféra s’interroger sur le fait que Derreck David avait monté de façon à ce que sa monture couvre plus de terrain dans la partie initiale.
En ce qui concerne les instructions, Ramapatee Gujadhur déclara avoir demandé à Noel Callow de «jump and judge by himself» vu qu’Ambassador Rex avait un «good gate speed» et que le cheval avait suivi de près lors du dernier week-end international.
Du côté de Derreck David, les ordres étaient de «bounce» vu que le cheval était «pretty quick and to be 3rd or 4th in a one off position if possible». Budeshwar Gujadhur ajouta «… to be infront of your main danger».
Ramapatee Gujadhur reprocha alors au jockey David d’avoir tourné la tête de son cheval vers la gauche pour forcer Ambassador Rex à aller plus vers l’extérieur «whilst shouting towards his stable companion which was drawn on the inside»
«You must know where you interest is…, decision already taken»
Interrogé à cet effet, Noel Callow déclara que «Derreck David was keeping his line and could not do anything. I made my decision to go forward. The horses touched. I tested the water…»
Ramapatee Gujadhur n’apprécia pas du tout la réponse de son jockey et lança «You must know where your interest is and not to comment the other ride»
Derreck David maintint qu’il avait le droit de ne pas diriger sa monture vers l’intérieur. Il ajouta qu’il ne pouvait faciliter la tâche du favori et que d’un autre côté son cheval n’avait pas été contraint à parcourir plus de terrain vu qu’ils étaient en ligne droite.  Il souligna aussi qu’il voulut à un certain moment placer son cheval derrière la monture de Ségeon mais dut la reprendre et la rediriger vers l’extérieur pour ne pas monter sur les postérieurs du cheval de l’écurie Merven.
Paul Foo Kune, stable manager de l’écurie qui porte son nom, demanda alors à s’exprimer et il déclara que «in his opinion the board had already taken its decision even before the inquiry»
Derreck David fut «charged» de n’avoir pas monté son cheval à la satisfaction des Racing Stewards dans la mesure où Eagle Award se retrouva en quatrième/cinquième épaisseur «without cover» pendant 150m alors qu’il lui était possible d’aller vers l’intérieur. Il fut sanctionné en conséquence.
Il est à noter que Nooresh Juglall écopa de Rs 25 000 d’amende pour careless riding à l’issue de la dernière course de la deuxième journée pour avoir gêné son compagnon d’écurie Carson City.
Même sanction pour Benedict Woodworth (Abington) à l’encontre de Snappy dans la cinquième course. Vijayanand Bundhoo (King Tut), lui, fut sanctionné d’une suspension d’une journée toujours pour cause d’interférence dans la première épreuve.
Rakesh Bhaugeerothee aura à payer une amende de Rs 5 000 pour n’avoir pu monter Alvaro au poids imprimé au programme.