Deux jockeys suspendus et deux autres mis à l’amende, ce sont les sanctions prises au cours du dernier week-end de courses. Karis Teetan a été sanctionné d’une mise à pied d’une semaine et à une amende de Rs 30 000. Corné Orffer, lui, a fait appel contre sa suspension d’une semaine et Rs 40 000 d’amende (careless riding). Karis Teetan fut aussi trouvé coupable d’une interférence (Baron Blixen). Johnny Geroudis (Deux Fabuleax) et Cédric Ségéon (Amber Palace) furent aussi sanctionnés pour une monte négligente.
La monte de Karis Teetan (Blue Lord) fut rapporté par Vincent Allet aux Racing Stewards. L’entraîneur trouva que le jockey n’avait pas monté d’après les instructions qui étaient de prendre un bon départ et de placer son cheval au milieu du peloton et de courir caché. Ces ordres furent confirmés par Karis Teetan qui déclara qu’après le bon départ de Blue Lord, il prit la décision de déborder les chevaux se trouvant à son intérieur, dans l’espoir que des chevaux se trouvant à son extérieur le déborderaient et qu’il pourrait ainsi courir caché. Toutefois, quand Iwannandance progressa à son extérieur, il fut contraint de courir en deuxième position le nez au vent. Karis Teetan souligna par la suite qu’il pensait que le cheva aurait été mieux servi s’il avait été monté plus patiemment dans la partie initiale.
L’entraîneur Vincent Allet trouva alors que Karis Teetan avait inutilement mis Blue Lord sous pression dans la partie initiale, contraignant le cheval à courir à l’avant. L’enquête fut ajournée au lendemain et Karis Teetan fut trouvé coupable de n’avoir pas monté Blue Lord à la satisfaction des Racing Stewards. Il fut sanctionné d’une mise à pied d’une semaine et d’une amende de Rs 30 000.
Karis Teetan fut aussi trouvé coupable d’une monte négligente. C’était dimanche alors qu’il était en selle sur Baron Blixen. L’incident eut lieu au 300m quand Ivory Snow eut à être repris par Cédric Ségéon lorsque Baron Blixen lui coupa la route en se dirigeant vers les barres intérieures. Karis Teetan accepta sa faute et fut sanctionné d’une amende de Rs 20 000.
Cédric Ségéon fut pénalisé pour le même genre de faute. Ce fut à l’issue de la cinquième course de dimanche où Amber Palace a gêné Freedom dans la ligne droite finale. Sous la cravache du Français, Amber Palace versa à l’extérieur. Freedom eut à être repris par son jockey pour éviter les postérieurs du cheval de l’écurie Merven. Trouvé coupable d’avoir enfreint le règlement 160 A 5e), Cédric Ségéon aura à payer une amende de Rs 20 000.
Plus tôt, toujours au cours de la journée de dimanche, Johnny Geroudis fut trouvé coupable d’avoir fermé le passage à Ball Park alors qu’il montait Deux Fabuleax. Les Racing Stewards trouvèrent que Ball Park s’infiltra à l’intérieur de Deux Fabuleax à l’entrée de la ligne droite finale. Le cheval de l’écurie Merven éprouva des difficultés pour trouver le passage au 200m avant d’être repris par son jockey à 75m de l’arrivée. Si les RS décidèrent de ne pas changer l’ordre d’arrivée suite à une réclamation de Cédric Ségéon — ils estimèrent qu’ils ne pouvaient être satisfaits que l’interférence causée à Ball Park était supérieure à 1.75L, la distance qui séparait les deux chevaux à l’arrivée — ils devaient néanmoins infliger au jockey de l’écurie Rousset une amende de Rs 20 000.
Corné Orffer figure aussi parmi les jockeys sanctionnés au cours du dernier week-end de courses. Le Sud-Africain engagé par l’écurie Rameshwar Gujadhur a enfreint une nouvelle fois le règlement 160 A (e) des Rules Of Racing. En selle sur Democratic Man dans la troisième course de la journée de samedi, en dirigeant son cheval vers la tête de la course, Corné Orffer laissa sa monture verser à l’intérieur. Le Mistral eut à être repris alors qu’il évoluait à l’intérieur de King Tut. Ce dernier avait été emmené par Sands Of Fire qui se trouvait à l’intérieur d’Isipho qui avait été mis sous pression par Democratic Man. Au 1300m, Isipho checked et peu après Sands Of Fire dut être repris pour éviter les postérieurs de Democratic Man. Corné Orffer fut sanctionné en conséquence.