La Bramer Bank a signé un Memorandum of Understanding (MoU) avec une banque africaine portant sur le démarrage de discussions en vue d’une éventuelle fusion. Une communication en ce sens a été envoyée à la Bourse de Maurice et dans laquelle la direction de la banque recommande de faire preuve de prudence lors des transactions concernant les actions de cette valeur qui est cotée sur le marché officiel.
Dans un communiqué émis à la mi-journée pour expliquer la démarche de la banque, la direction de la Bramer indique que cette dernière « a des plans ambitieux pour son expansion en Afrique » et que le partenariat envisagé avec la banque africaine en question « lui donnerait un avantage majeur dans l’accès aux nouveaux marchés non-exploités sur le continent ».
Ashraf Esmael, Chief Executive Officer de la banque, fait les commentaires suivants : « La Bramer Bank est en quête de nouvelles possibilités qui pourraient même ouvrir la voie à une fusion avec une importante banque africaine. La Bramer Bank a des plans ambitieux pour son expansion et son développement dans la région et s’est déjà fait un nom au fil des dernières années. L’opportunité de travailler avec une grande banque africaine nous donnerait un accès direct à un énorme marché où il y a une demande croissante pour des produits et services financiers robustes. » Ashraf Esmael se garde de révéler le nom de l’éventuel partenaire.
Les activités de la Bramer Bank, ajoute le communiqué, ont connu un essor considérable ces dernières années. Le nombre de clients de la banque a dépassé la barre des 60 000 et la banque a renforcé sa position dans les segments de Business, Private et International Banking. De plus, la banque dispose d’un réseau de 20 succursales et de 27 guichets automatiques. Les actifs de la Bramer Bank s’élevaient à plus de Rs 14 milliards au 30 septembre 2013 avec des dépôts légèrement supérieurs à Rs 11 milliards. Le précédent exercice financier a été marqué par une augmentation de plus de 30 % des actifs de la banque, soit un taux de croissance supérieur à la moyenne de l’industrie.
Primée au Global Brand Excellence Award (Banking) en 2013 et désignée « Fastest Growing Bank – Mauritius 2013 » par l’International Finance Magazine, la Bramer est une filiale de British American Investment qui a de gros intérêts au Kenya et dans plusieurs marchés africains. British American Investment Company Kenya (plus connu comme Britam) a une forte présence sur ce marché d’Afrique de l’est. Britam a des activités dans les domaines de l’assurance, de la gestion d’actifs et de l’immobilier ainsi que des investissements stratégiques dans le secteur bancaire.
Britam a élaboré des plans de développement dans le secteur immobilier, dont la construction de deux complexes modernes au coeur de Nairobi. Elle est également un actionnaire important d’Equity Bank et de Housing Finance. Equity Bank est également cotée sur le Nairobi Stock Exchange. On note également que Britam est présente en Ouganda et au Sud Soudan et qu’elle lorgne les marchés de la Tanzanie et du Rwanda.