Grand gagnant du concours “Le Boss”, organisé par la Development Bank Of Mauritius (DBM) et la MBC en 2011, Ved Luchmun avait eu la brillante idée de faire des chips à base de bananes. Vendues en boîte et en sachets, ces chips, connues sous le label de Banana Chips Maubon, sont disponibles sur le marché local et international. On peut s’en procurer dans la plupart des supermarchés de l’île et dans les boutiques hors taxes de l’aéroport SSR. Ved Luchmun compte bientôt élargir sa gamme de produits en proposant des chips à base de mangues, de fruits de cythère, de caramboles et d’ananas.
L’usine de Foods Worth Co Ltée (Maubon), qui commercialise les chips de bananes, est située à La Flora, dans un endroit spacieux et très bien entretenu. Dès l’entrée, on peut voir à travers des baies vitrées les employés à la friture des bananes qui, après la cuisson, prennent une couleur dorée et se révèlent très croquantes en bouche. De l’autre côté, des dames s’affairent à l’empaquetage de ces petits amuse-gueules croustillants, qui seront mis en vente sur le marché local et international. L’entreprise, qui emploie une vingtaine de personnes, a une capacité de production tournant autour de 12 tonnes par mois.
« La qualité et l’hygiène sont les deux premiers aspects qui entrent en jeu lors de la préparation des “banana chips” », lance d’emblée Ved Luchmun. Les bananes sont récoltées vertes et plusieurs étapes sont nécessaires avant leur transformation. La tâche s’avère bien sûre plus aisée grâce aux machines industrielles. « Ou kapav prepar li kot ou, me so rezilta final pa pou parey. Il y a un art de la préparation et une technique pour enlever l’acidité de la banane verte. La température est un facteur très important. Les chips à la banane peuvent se conserver sur une durée de six mois. »