Success. mu, Young Entrepreneur Award (YEA), projet conçu et financé entièrement par la British American Investment afin de permettre aux jeunes entrepreneurs de Maurice et de Rodrigues de monter ou développer leur entreprise, a atteint son premier objectif. Après la participation de pas moins de 820 postulants de tous âges, toutes les couches de la société et toutes catégories d’industries, l’étape de la présélection a retenu 150 noms parmi lesquels seront élus trois lauréats.
Cette initiative de la British American Investment (BAI) comporte une aide financière et professionnelle aux trois gagnants qui seront accompagnés sur une période maximale de trois ans pour les aider à mieux cerner les rouages de l’entrepreneuriat et à faire face à des problèmes éventuels, surtout du genre inattendu. Un montant maximum d’un million de roupies cash sera octroyé comme capital initial à chaque gagnant pour démarrer son entreprise. Les lauréats recevront aussi une aide supplémentaire justifiable évaluée à Rs 2 millions qui inclura des équipements, une assistance professionnelle et technique et une formation, entre autres.
« Le nombre d’entrées dépasse de loin nos attentes », déclare Eddy Yeung, président du comité organisateur. « Le panel responsable de la présélection a été impressionné par la qualité des projets et par l’originalité et la créativité des 150 entrepreneurs prometteurs, dont les projets ont été retenus. »
Ces aspirants entrepreneurs sont, entre autres, des universitaires, cadres, académiques et professionnels occupant des postes administratifs ou engagés dans des corps de métiers. « Même si les postulants ont des qualifications, des aptitudes, des talents et des valeurs différents, ils ont tous démontré la même ambition : monter leur propre entreprise. Success.mu leur offre une unique opportunité pour accomplir ce dont ils ne font que rêver, faute de ressources », poursuit Eddy Yeung.
Les secteurs économiques qui ont eu la cote auprès des postulants sont les loisirs, l’environnement, l’agriculture, l’irrigation, l’énergie, l’éducation, l’informatique, la construction, la santé, le secteur manufacturier, l’artisanat entre autres. En vue d’aider ces 150 aspirants entrepreneurs à mieux se préparer pour participer à la deuxième manche du concours, le comité organisateur a initié à leur intention des sessions de formation dirigées par des professionnels dans de nombreux domaines, notamment, le marketing, les ventes, la gestion des opérations, la communication et les ressources humaines. Ils partageront ainsi leur expérience pour aider les participants à concevoir, élaborer et soumettre leur business plan d’ici le 30 novembre afin d’être répondre aux critères de l’étape suivante du concours.
Éventuellement, un jury indépendant choisira les cinq à sept meilleurs projets et demandera à leurs auteurs de venir les présenter et les défendre. Quant aux participants de Rodrigues, un formateur sera dépêché dans l’île pour les aider à relever le défi avec une chance égale face aux autres concurrents. Au final, le jury choisira les trois meilleurs gagnants et leurs noms seront annoncés lors d’une cérémonie officielle le 31 janvier 2013.
Les membres du jury qui auront pour tâche de designer les gagnants sont : Jenny Pidial, Chief Executive Officer de FIT-U Garment Ltd, Anne Christine Levigne-Fletcher, Designer Créatrice d’Hémisphère Sud, les entrepreneurs Dan Maraye et Yousouf Iqbal Dilmohamed et le président de Sotravic, Pierre Ah-Sue.