Après un audit de plusieurs semaines par des douaniers américains, l’usine Terra Milling a obtenu la certification de participation au Customs-Trade Partnership Against Terrorism (C-TPAT). Cette certification délivrée par la U. S. Customs and Border Protection (USCBP), permettra un passage plus rapide de ses marchandises à la frontière des États-Unis, avec une réduction des inspections.
S’assurer que le sucre exporté vers les États-Unis se fasse dans des conditions optimales de sécurité : c’est dans cette optique que des douaniers américains ont audité l’usine Terra Milling Ltd. Depuis le 23 juin, ceux-ci ont inspecté les différentes étapes de la production de sucre, ainsi que son entreposage et son expédition en containers vers les États-Unis. Ce qui a nécessité des audits également aux entrepôts des Syndicats du Sucre et dans le port.
La douane américaine a en effet mis en place une série de méthodes sécuritaires contre de possibles menaces terroristes au cours de l’acheminement de marchandises à travers ses frontières. La certification C-TPAT constitue ainsi une sorte de garantie et facilitera l’accès aux marchandises de Terra sur ce marché. Cette garantie de sécurité permettra un passage plus rapide à la douane et une réduction des inspections.
Pour cela, le C-TPAT requiert la coopération de tous les participants de la chaîne d’acheminement d’un produit vers les États-Unis. Afin d’être certifiés, ces derniers acceptent de coopérer avec la douane nord-américaine en mettant en place des méthodes sécuritaires contre les possibles menaces terroristes au cours de l’acheminement de marchandises vers les États-Unis.