La production sucrière pour l’ensemble de l’île s’élevait à 129 328 tonnes au 20 août dernier, indique le dernier bulletin du Mauritius Sugar Industry Research Institute (MSIRI) sur l’évolution de la campagne 2011. À pareille époque l’année dernière, la production avait atteint 155 492 tonnes.
Selon le MSIRI, la superficie récoltée concernant les champs des propriétés sucrières se chiffrait à 11 503 hectares dont 4 515 et 3 631 dans l’Est et le Sud respectivement. Il restait au 20 août 2011 près de 36 000 hectares à récolter dont 11 943 hectares dans le Sud. Le tonnage de cannes récoltés sur les propriétés sucrières se montait à 873 177, volume inférieur à celui de 2010 (977 566 tonnes).
Pour ce qui est des opérations dans les différentes usines, on observe que le total de tonnes de cannes broyées à cette date s’élevait à 1 373 032 contre 1 589 376 à la même période de l’année écoulée. Omnicane avait broyé le plus fort tonnage (424 918), FUEL (342 494), Deep River beau Champ (282 287), Belle Vue (169 267), Médine (86 170) et Mon Loisir (67 896).
Par rapport à l’année dernière, on remarque une amélioration de la performance de Mon Loisir (8,79 % contre 8,13 % l’année dernière) mais Omnicane, avec un taux de 9,48, n’est pas loin de sa performance 2010 (9,50). Le taux deperformance pour l’ensemble de l’île s’établissait à 9,42 % (9,78 % en 2010).