Le ministre de l’Environnement, Alain Wong, a, à la demande de Mahen Jhugroo, convoqué cet après-midi des ingénieurs pour une réunion dans le Citizen’s Advice Bureau de Plaine-Magnien. Il sera question essentiellement du système d’évacuation d’eau dans le Sud.
Mahen Jhugroo, député de la circonscription No 12, a, dans une déclaration au Mauricien hier, expliqué qu’il a été à pied d’oeuvre avec son colistier Thierry Henry pendant tout l’après-midi de lundi dans les endroits les plus affectés par les grosses averses, dont Trois-Boutiques, Mare-Tabac, Carreau-Esnouf et Plaine-Magnien. Les causes des inondations, dit-il, sont « diverses et complexes ». « Les drains construits par l’ancien gouvernement n’ont pas permis de résoudre les problèmes d’accumulation des eaux. Le fait que dans le cadre de la mécanisation de la production et de la récolte sucrière de nombreux drains ont été bouchés n’a pas arrangé les choses ». De plus, il constate que les constructions, dont les maisons, ne sont pas faites selon les normes de sécurité requises. « Certaines maisons sont construites en contrebas des routes ». Auparavant, les gens construisaient leur maison sur des pilotis ce qui permettait à l’eau de circuler librement. Cette pratique a malheureusement été abandonnée avec la construction des bâtiments en dur. Tout cela doit être revu, estime Mahen Jhugroo. Il a déploré que certains politiciens « utilisent les intempéries pour faire de la politique ».