La découverte d’un faux billet de Rs 2 000 dans une banque commerciale du Sud hier vient confirmer qu’un réseau de « counterfeit note » est en place dans cette partie du pays depuis quelque temps. Pour l’heure, l’enquête policière placée sous la responsabilité de la Criminal Investigation Division de Rose-Belle a débouché sur l’arrestation d’un suspect de 50 ans. Cet habitant de Vieux-Moulin a été vu sur au moins deux sites où de faux billets ont été encaissés par des commerces.
Vers 10 heures hier matin, le propriétaire d’un snack s’est présenté au guichet d’une banque commerciale en vue de déposer une certaine somme d’argent représentant la recette du début de semaine. Au moment de procéder aux vérifications, le teller a remarqué la présence d’un faux billet de Rs 2 000 parmi la liasse que l’habitant de Chemin-Grenier lui avait remise.
Sur conseil de la banque, le propriétaire de snack s’est rendu à la police pour consigner une déposition en bonne et due forme. Il a également donné à la police des indications cruciales quant à la provenance de ce faux billet dans sa caisse. Il a expliqué que deux jeunes se sont pointés dans son snack pour acheter un paquet de cigarettes en payant avec un billet de Rs 2 000.
Tout porte à croire que ces informations ont été transmises aux hommes de la Criminal Investigation Division de Rose-Belle, menés par le Detective Inspector Seegolam et qui se sont vus confier l’enquête. Dans la journée de lundi, un agent de la société Stevenhills Ltd à Rose-Belle leur avait signalé la présence d’un faux billet dans sa caisse. Selon sa version des faits à la police, un individu s’est présenté à la succursale de Stevenhills Ltd pour échanger un billet de Rs 2 000, prétextant qu’il avait des achats à faire dans des commerces avoisinants.
Les enquêteurs devaient alors visionner les images des caméras de surveillance du jour où ils ont aperçu le suspect dans la succursale de Stevenhills Ltd. Il s’agit de Cramaraj Seetaramboo, 50 ans et habitant Vieux-Moulin. Ce dernier a été appréhendé mardi.
À ce matin, les limiers poursuivaient l’interrogatoire de Cramaraj Seetaramboo en vue de mettre au jour ce réseau trempé dans un trafic de faux billets de Rs 2 000.
Selon les recoupements d’informations, le suspect a aussi été aperçu dans une autre boutique dans le Sud où un autre billet falsifié de Rs 2 000 a été découvert. Des sources officieuses indiquent que les commerçants peuvent être facilement piégés par ce faux billet qui, indique-t-on, frôle la perfection.
De son côté, la police lance un appel aux commerçants, principalement ceux du Sud, de faire preuve de vigilance accrue lorsqu’ils reçoivent des paiements en billet de Rs 2 000. De plus, toute découverte de faux billets doit être rapportée au plus vite au poste de police le plus proche.