Muntasir Nawool, officier de police de 29 ans, a été victime d’un grave accident de la route samedi dernier à Goodlands. Dimanche dernier, il a signé une discharge contre avis médical, mais s’est à nouveau présenté à l’hôpital du Nord en cours de semaine en voyant que son état ne s’améliorait pas. Opéré et amputé de la jambe droite, son état est jugé critique.
Samedi 21 février, un grave accident de la route est survenu rue Royale, Morcellement Petit Village, à Goodlands. À 19 h 45, une voiture immatriculée 1333 MR 08, avec à son bord un certain Azim Babadhony (29 ans), habitant de Bramsthan, est entré en collision avec un deuxième véhicule, immatriculé 1369 AP 95, conduit par l’officier de police Muntasir Nawool. Tous deux ont été conduits à l’hôpital du Nord.
Par ailleurs, bien que le personnel médical avait fortement déconseillé Muntasir Nawool de quitter l’hôpital compte tenu de son état après l’accident, ce dernier est quand même rentré chez lui dès le lendemain. Dimanche 22 février, le jeune policier avait donc signé une discharge signifiant sa volonté de quitter l’établissement contre avis médical, tout en reconnaissant les risques éventuels sur sa santé. Trois jours plus tard, l’état du jeune homme — qui compte tout juste cinq années de service au sein de la police — s’est nettement détérioré. Muntasir Nawool a été contraint de se rendre à l’hôpital, où il a été admis aux soins intensifs.
Dans la journée de jeudi, le personnel médical jugeant l’état de sa jambe droite irrécupérable, le jeune homme a dû subir une amputation. Son état est jugé critique. Le policier est toujours admis à l’unité des soins intensifs de l’hôpital du Nord.