À la suite des inondations de la semaine dernière, cinq familles de Richelieu sont toujours au centre communautaire, leur maison étant dans un état déplorable. Par ailleurs, les 20 familles, victimes des pluies diluviennes de mercredi dernier, appréhendent les averses prévues aujourd’hui. « Si ena ankor enn gro lapli tou bann lakaz pou inonde. Nou pou bizin al dan sant kominoter ek nou pou dan enn lamiser terib. Noun deza perdi tou nou bann zafer. »