La fédération mauricienne de Sumo(MSF) souhaite participer cette année au Championnat du monde qui se tiendront à Hong Kong du 25 au 29 octobre. Cela sera un retour au plus haut niveau et sur la scène mondiale pour les mauriciens après plus de cinq années d’absence. Les dirigeants de la MSF, en la personne de son président et de son secrétaire nommément Daniel Charnière et Parsad Balkisoon, lance un vibrant appel au ministère de la Jeunesse et des Sports et aux entreprises privées pour leur soutien surtout financier.
D’emblée Daniel Charnière affirme que les mauriciens ont des chances de médailles et n’iront pas faire de la figuration dans la compétition. « Les sumotoris feront honneur au quadricolore, » a-t-il assuré. Il a aussi ajouté  » Nous avons commencé un entraînement intensif ces dernières semaines pour mettre toutes les chances de notre côté et espérer ramener une médaille. On veut démontrer que le sumo jouit d’une bonne dynamique à Maurice et qu’on progresse dans la bonne direction. Cependant il nous faut plus de moyens pour atteindre notre objectif. Certes on a un budget, mais il est insuffisant. Voilà pourquoi j’ai soumis une requête au MJS et j’espère que nous aurons une réponse positive dans les jours à venir. »
Parsad Balkissoon s’aligne dans le discours de son président et affirme  » Le niveau de Maurice dans le monde et sur le continent n’est pas ridicule. On se situe dans le top 5 africains et le top 20 mondial. Lors de nos dernières échéances nos représentants ont fait plutôt bonne figure à l’instar de Christiane Simon et Keshav Balkissoon, qui sont souvent passés à deux doigts du podium. Je pense que la participation au Mondial va être bénéfique et à coup sûr ses frottements de haut niveau feront progresser nos sumotoris. » Selon lui, notre meilleure chance de médaille reste à ce jour Keshav Balkissoon. Ce dernier qui étudie en France a récemment effectué un stage au Japon pour affûter ses armes.
En ce qui concerne les locaux, ils s’entraînent assidûment tous les dimanches de 13h à 16h à Flacq. La MSF attend une réponse du ministère ce qui lui permettra de poursuivre dans sa démarche d’envoyer neuf sumotoris à Hong Kong. C’est-à-dire, une participation dans chaque catégorie soit en -85kg, -115kg, +115kg et Open en masculin et en -80kg et -100kg en féminin. Maurice espère aussi participer dans la compéition par équipe dans le tournoi masculin. Autre objectif de la MSF est d’accueillir les championnats d’Afrique en juin de l’année prochaine où une dizaine d’équipes devraient être présentes.