L’affaire de l’injonction intérimaire obtenue par le Directeur des Poursuites Publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, contre l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) et la police dans le cadre de la Sun Tan Hotels Saga, sera relancée lundi matin. Le DPP est attendu au pays en fin de semaine, très probablement demain. Une première conséquence de ce développement est que l’interrogatoire Under Warning d’un patron de presse, concerné par les Deals de MediaMetrix Ltd, qui avait été fixé à lundi, a été reporté à la mi-journée.
À son retour au pays, le DPP devra avoir des consultations avec les membres de son Legal Panel, mené par Me Raymond d’Unienville, QC, en vue de décider de la marche à suivre pour l’audience de lundi prochain devant la juge Ah Foon Chui Yew Cheong, siégeant en référé. À ce jour, le seul contre-affidavit, qui manque au programme est celui du commissaire de police, Mario Nobin, au sujet de l’exécution du mandat d’arrêt émis dans la matinée du 16 juillet dernier contre le DPP. Les dernières consultations sont en cours avec les conseils légaux du privé, dont les services ont déjà été retenus par la police pour la première fois dans les annales. L’ICAC a déjà soumis son affidavit pour faire état de son devoir de poursuivre l’enquête sur la Sun Tan Hotels Pty Ltd suite à un Referral formel du ministère du Logement et des Terres. Ce dernier ministère, mis en cause dans l’affidavit du DPP, a déjà répondu aux points en litige.
Tout semble indiquer que devant « the late hour » du contre-affidavit de la police, la Cour suprême n’aura d’autre choix que d’accorder un délai au DPP et à ses hommes de loi pour étudier la teneur de ces affidavits en vue de répondre « in a most comprehensive manner ». Un report de l’affaire à une date ultérieure pour permettre à Satyajit Boolell de se prononcer n’est pas à écarter avec une reconduction de l’injonction intérimaire contre tout interrogatoire ou toute arrestation du DPP.
Une première conséquence de l’affaire du DPP devant la Cour suprême, lundi, est que le Central CID a pris la décision de reporter la séance d’interrogatoire d’un patron de presse engagé dans l’axe MediaMetrix Ltd/Yukondale Ltd dans le cadre de l’opération BAI – Daylight Robbery. En principe, le rendez-vous au QG du Central CID avait été fixé à lundi prochain. À la mi-journée, des enquêteurs de la police avaient été dépêchés au bureau de ce patron de presse pour l’informer de ce développement en attendant un autre rendez-vous.
En marge de l’affaire Sun Tan Hotels PTy Ltd, avec le bail de deux arpents de Pas Géométriques pieds dans l’eau à Belle-Mare, le comité parlementaire de l’ICAC, présidé par Manish Gobin, n’est pas logé à meilleure enseigne. Le député de l’opposition, Veda Baloomoody, a pris l’initiative de réclamer une réunion d’urgence de cette instance parlementaire pour mardi en vue d’entendre les explications du directeur général, Lutchmyparsad Aujayeb et de la Board Member Shakilla Jhungeer.
Mais cette réunion ne pourra se tenir vu que la Clerk et la Deputy Clerk de l’Assemblée nationale, qui assure le secrétariat de ce comité parlementaire, seront en mission officielle à l’étranger la semaine prochaine. C’est ce que laissent entendre des sources autorisées.